Muriel Robin. . © Crédits photos Muriel Robin/C à vous/France 5

Muriel Robin : “A 50 ans, je suis arrivée au bout et je me suis dit : Je veux mourir, je veux vraiment mourir”

Invitée dans le talk-show "C à vous" sur France 5, Muriel Robin a ému les téléspectateurs lorsqu'elle a confié ses problèmes personnels.

Alors qu’elle se positionne comme l’une des ‘humoriste préférée des français’, Muriel Robin a faire part de son mal-être dans “C à vous” alors qu’elle présentait son livre “Fragile” dans lequel elle évoque sa carrière, le succès mais aussi ses propres difficultés.

Un important burn out

A aujourd’hui 63 ans, Muriel Robin est beaucoup mieux dans sa peau mais ce ne fut pas toujours le cas, notamment avec le cap des 50 ans “Je me suis retrouvée dans une clinique spécialisée en Allemagne. A 50 ans, je suis arrivée au bout et je me suis dit : “Je ne vais pas tenir longtemps. Je veux mourir, je veux vraiment mourir. La vie ne m’intéresse pas du tout. Normalement, je devrais être morte. Heureusement que je n’ai pas croisé la drogue, car je suis excessive. Quand je fumais, je fumais trois paquets. Quand je buvais, je ne buvais pas une coupe de champagne mais un litre. Donc je serais morte si j’avais approché la drogue“, a-t-elle affirmé.

Visiblement, Muriel Robin n’était pas heureuse avec son job : “Mon métier ne me rendait pas heureuse. Je voulais faire de la musique, je suis passée à côté, le cinéma, les tournages, c’est comme si je n’existais pas ! C’est le seul métier où on est l’outil, l’artisan et le matériau. Quand on ne vous veut pas, c’est vous qu’on ne veut pas. Le cinéma c’était quelque chose de famille pour moi. J’allais au cinéma tout le temps. Je me disais : ‘Ils vont m’attraper et me dire ‘allez viens, tu fais partie des nôtres.’ L’affaire était classée pour moi. Rien du tout“, confié la comédienne qui a pourtant réalisé un carton d’audience sur TF1 avec la fiction “Jacqueline Sauvage, c’était lui ou moi” qui a enchanté (malgré le sujet délicat) 7.9 millions de téléspectateurs, il s’agissait le 1er octobre dernier de la meilleure audience pour une fiction française depuis “Une chance de trop” en 2015″…