Laeticia Hallyday. . © Crédits photos capture vidéo TF1/LesVieillesCanailles

Héritage de Johnny Hallyday : les deux parties prêtes à trouver un terrain d’entente

Va-t-on vers une solution "intelligente" entre les deux parties Laura Smet et David Hallyday d'une part, et Laeticia Hallyday d'autre part dans le cadre de l'héritage de Johnny Hallyday ?

Selon une info de la radio RTL, le tribunal de Nanterre tranchera ce vendredi 13 avril concernant l’héritage de Johnny Hallyday sur une possibilité d’entente entre les deux parties.

Les avocats de Laeticia et de Laura et David prêts à discuter

La décision la plus attendue est celle sur le gel du patrimoine immobilier de Johnny Hallyday, qui concerne les maisons de Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine), de Saint-Barth et de Los Angeles.
Dans tous les cas, l’objectif affiché est de trouver un arrangement entre les “2 camps”. En effet, les avocats de Laeticia, tout comme ceux de Laura et David sont prêts à discuter pour trouver un terrain d’entente.

Gel des biens immobiliers et des droits artistiques de Johnny Hallyday, droit de regard sur son ultime album : le tribunal de Nanterre rendra sa décision ce vendredi 13 avril, à la demande des aînés du chanteur, Laura Smet et David Hallyday, dans l’attente d’un règlement sur le fond de sa succession.

Si l’arrangement n’est pas encore défini, il pourrait se faire soit sur le droit moral de Johnny Hallyday – ses premiers enfants pourraient alors bénéficier grâce à leur nom de certaines retombées commerciales – soit (moins probable) sur le patrimoine immobilier du chanteur.
De son côté, Laeticia Hallyday a expliqué dans le magazine Le Point : “Je souhaite à tout pris la paix avec “le clan Hallyday”. Je les attends à bras ouverts. On est une famille !“.

Concernant “L’affaire de l’héritage de Johnny Hallyday”, Laeticia ajoute :
Il aurait juste fallu qu’ils m’appellent, qu’on règle ça en famille. L’ouverture du testament aurait du être faite ensemble, mais ils ont refusé de venir. (…) A la place, j’ai reçu des courriers avec accusé de réception en France, là où David et Laura savent très bien que nous ne vivons pas. Des lettres d’avocats très dures, caricaturales“, explique-t-elle.