Ada Hegerberg . © Crédits photos L’Équipe/Ada Hegerberg

Martin Solveig s’excuse après sa remarque sexiste envers la joueuse “Ballon d’or” Ada Hegerberg

Lundi, le DJ Martin Solveig faisait le 'bad buzz' sur les réseaux sociaux. En effet, lors de la cérémonie présentée par David Ginola le chanteur a fait une remarque désobligeante à la joueuse de football Ada Hegerberg.

Première joueuse à décrocher le “Ballon d’Or”, l’internationale norvégienne Ada Hegerberg était l’une des vedettes de la cérémonie diffusée sur la chaîne L’Équipe (audience d’1,2 million de téléspectateur). Au cours de l’émission, le Dj Martin Solveig à demandé à Ada Hegerberg : “Tu sais “twerker” ?”. Une phrase qui a été énormément critiqué sur les réseaux sociaux voire même par des personnalités comme le tennisman Andy Murray.

Indigne

De son côté, l’ancienne footballeuse pro américaine s’est agacée : “Imagine, tu remportes le TOUT PREMIER Ballon d’Or féminin de l’histoire. Puis tu fais un discours poignant sur l’importance que cela représente pour le football féminin. Tu dis ensuite aux petites filles de croire en leurs rêves. Et ensuite on te demande si tu sais twerker. Va te faire f…, mec“, a crié Frances Silva !

Depuis, Martin Solveig a reconnu être allé trop loin : “Je suis étonné par ce que je suis en train de lire sur Internet. Bien sûr, je ne voulais offenser personne. Ça vient de mon mauvais usage de la langue anglaise, et de ma mauvaise compréhension de la culture de la langue anglaise, qui n’est visiblement pas suffisante. Je ne savais pas que cela pouvait être vu comme une offense, surtout quand on regarde la séquence en entier, qu’on a terminée ensemble en dansant sur du Frank Sinatra. C’est une blague, peut-être une mauvaise blague et je voulais m’excuser envers ceux que j’aurais pu offenser. Désolé“, a répété le Dj.
Ada Hegerberg a minimisé la portée de cette phrase : “Martin est venu me voir après et il s’est excusé. Mais moi je n’ai pas vu la situation comme ça, comme les autres. On a dansé un peu, j’ai eu le Ballon d’or, et c’est le plus important pour moi. Je n’ai pas trouvé sexiste ce qu’il a fait“.