Léa Salamé. . © Crédits photos capture émission/France Inter

France Inter : Léa Salamé fait son mea-culpa après sa vidéo suite à la démission de Nicolas Hulot

Le 28 août dernier, Léa Salamé et Nicolas Demorand recevait le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot. Ce jour-là à l'antenne, Hulot annonce par surprise sa démission.

Léa Salamé regrette sa vidéo post émission après l’annonce de la démission de Nicolas Hulot lors de son passage en direct sur France Inter le 28 août.
Dans un entretien donné à “Télé Loisirs”, la matinalière fait part de ses regrets.

Ce fut l’un des moments les plus forts de ma carrière

Dans le numéro de nos confrères (en kiosque lundi 17 septembre), Léa Salamé explique :
Ce n’est pas sûr que je le refasse…Je suis une Méditerranéenne qui parle avec les mains, une expressive pas toujours sous contrôle, qui peut vite avoir la gorge serrée et la larme prête à couler. Quand les Français entendent Nicolas Hulot annoncer en direct qu’il démissionne, plus d’un se dit : ‘Wouah, il est sérieux, là ?’. Moi, je le dis à l’antenne ! Ensuite cette vidéo (à visionner ci-dessous) mise sur les réseaux sociaux, ça m’a valu des quolibets et d’être chambrée par mes amis, c’est vrai. Pas sûr que je le refasse, si c’était à refaire. Maintenant, il faut remettre les choses dans leur contexte. Nous sortons de cette interview un peu abasourdis. Le service Web de France Inter nous demande une petite réaction à chaud. Sans doute eût-il été effectivement plus judicieux d’attendre...”, assure Léa Salamé.