François Hollande sur F2. . © Crédits photos JT/France 2

François Hollande donne les raisons de sa séparation avec Valérie Trierweiler

Hier soir, Anne-Sophie Lapix recevait en exclusivité François Hollande dans son journal télévisé de France 2. L'ancien Président de la République est -notamment- revenu sur la fin de son idylle avec Valérie Trierweiler.

Pour son retour télé, François Hollande n’a pas attiré les foules hier soir. Son passage sur F2 a fait reculer les audiences de la chaîne avec 4.930.000 téléspectateurs et 20,9 % de part de marché (5.826.000 de fidèles sur TF1). Hollande venait présenter son livre “Les leçons du pouvoir”, (22 € aux éditions Stock).

Le tweet de Valérie a “certainement” contribué à notre séparation

Dans son ouvrage, François Hollande évoque sa rupture avec Valérie Trierweiler. Selon l’ex-Président, elle est notamment due à un tweet datant de 2013 de l’ancienne première dame qui avait soutenu un rival de Ségolène Royal.
En effet,Trierweiler avait soutenu Olivier Falorni rival de Ségolène Royal lors des législatives.
Une petite phrase sur un réseau social qui a déclenché un gros différent entre François Hollande et Valérie Trierweiler. Sur le plateau de France 2, l’actuel compagnon de Julie Gayet tente d’expliquer :
Je suis pudique et j’ai toujours voulu séparer la vie publique et la vie privée. Et donc, quand la vie privée vient interférer dans la vie publique, c’est vrai que ça crée des conséquences et des complications, et sur la vie publique, et sur la vie privée. Et ça a sans doute contribué à notre séparation“, a-t-il lancé à la journaliste Anne-Sophie Lapix.

Toujours lors de son interview, l’ancien locataire de l’Elysée ajoute : “Avec Valérie, nous avons mis du temps pour échanger de nouveau. Mais j’ai été sensible au mot délicat qu’elle m’a adressé le dernier jour de mon mandat“, insiste François Hollande.