BFMTV. . © Crédits photos capture émission BFMTV

Interview d’Emmanuel Macron : Voici pourquoi Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin n’ont pas appelé Macron “Monsieur le Président”

Ce dimanche, Emmanuel Macron répondait aux questions de Jean-Jacques Bourdin (BFM / RMC) et Edwy Plenel (Mediapart). Une polémique est née après que les journalistes n'aient pas appelé Macron "Monsieur le Président".

Le débat fait rage dans la presse : Beaucoup s’offusquent qu’Edwy Plenel et Jean-Jacques Bourdin n’aient pas respecté la fonction Présidentielle en nommant durant l’entretien Emmanuel Macron par le traditionnel “Monsieur le président”.

Il fallait être nous-mêmes

Ce jour sur BFMTV, Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel se sont expliqués sur ce choix : “Nous n’avons pas abaissé la fonction présidentielle. J’ai commencé par dire ‘Bonsoir Monsieur le Président’ et j’ai poursuivi par ‘Emmanuel Macron’ parce que l’on est entré dans l’interview. Tous mes interlocuteurs qu’ils soient présidents, premiers ministres, ministres, chefs de l’opposition, je les appelle toujours par leur nom et leur prénom”, explique Jean-Jacques Bourdin.
Le journaliste d’RMC ajoutant : “Chacun reste à sa place mais nous sommes sur le même plateau, nous sommes ensemble pour parler de l’avenir de notre pays. Donc je ne vois pas pourquoi tout à coup j’aurais cet acte déférent“.

De son côté, le dirigeant de Mediapart explique que lui-même et Jean-Jacques Bourdin s’étaient mis d’accord sur le faite de ne pas porter de cravate car “il fallait être nous-mêmes“, a précisé Edwy Plenel qui a également validé la position de Jean-Jacques Bourdin sur le choix de ne pas appeler Emmanuel Macron “Monsieur le Président”.