Florian Philippot . © capture vidéo émission "Bourdin Direct" sur BFMTV

Persona non grata à Sciences Po, Florian Philippot s’agace sur Twitter

Invité à Sciences Po mardi dernier afin d'animer un débat, le vice-président du Front National a été refoulé de la célèbre école suite à des barrages placés devant le bâtiment situé dans 7e arrondissement de Paris…

Privé de grand oral, Florian Philippot a fait part de son mécontentement ! Invité à Sciences Po, le bras droit de Marine Le Pen a du faire demi-tour après que plusieurs syndicats étudiants se soient opposés à sa venue.
Pourtant, quelques semaines auparavant plusieurs personnalités politiques étaient venus à Sciences Po comme Michel Sapin, Benoît Hamon, Nathalie Kosciusko-Morizet ou encore Bruno Le Maire.

Florian Philippot s’agace et le fait savoir sur son compte Twitter

Agacé par la tournure des évènements, Florian Philippot s’est exprimé depuis son compte Twitter : « Merci à tous les étudiants de @sciencespo qui voulaient qu’on débatte ce soir ! Ce n’est que partie remise : les fascistes seront défaits. L’association contrainte d’annuler ma venue à Sciences Po. La direction de l’école a une nouvelle fois failli. Et les fascistes ont gagné« , a-t-il lancé avant d’ajouter :
« Des excités veulent empêcher ma venue à Sciences Po« .

Le président de l’UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) Sacha Ghozlan s’est exprimé après le rejet de Florian Philippot : « Le FN reste le FN, malgré les discours de technocrates comme Florian Philippot. C’est un parti raciste, antisémite, qui reste d’extrême droite« , a-t-il justifié.