Igor Bogdanoff . © Crédits photos capture écran Youtube

Affaire Bogdanoff : L’ex-compagne d’Igor parle enfin

En novembre dernier, Igor Bogdanoff aurait tenté de rentrer chez la comédienne Julie Jardon. Le 6 mars, le frère de Grichka sera jugé pour "violation de domicile" et "dégradation légère de biens".

C’est au journal Le Parisien que l’ex-compagne d’Igor Bogdanoff s’est confiée après les évènements parus dans la nuit du 21 novembre 2017. L’actrice Julie Jardon -discrète depuis la révélation de cette affaire par la presse- explique :
“Ce soir-là, je revenais de Biarritz, où vit ma famille. Nicolas, mon nouveau compagnon, est venu me chercher à l’aéroport. Quand nous sommes arrivés au pied de mon immeuble, nous avons eu la désagréable surprise de tomber sur Igor“, commence par expliquer Julie Jardon.

Il a menacé de casser la gueule à Nicolas, et s’en est pris à son véhicule

Chez nos confrères, Julie Jardon assure : “Igor a menacé de casser la gueule à Nicolas -son nouveau compagnon-, et s’en est pris à son véhicule. Comme ma rue est sous vidéosurveillance, les policiers sont intervenus. L’un d’entre eux m’a accompagnée jusqu’à chez moi, et il a été demandé à Igor de rentrer calmement à son domicile. Il était 3 heures du matin. Pourtant, une heure plus tard, j’ai entendu du remue-ménage dans la cage d’escalier. Je me suis rendue à la porte d’entrée, et là j’ai entendu un bruit de clef. J’ai entrouvert la porte, c’était Igor… Il a forcé le passage et est rentré chez moi. Tout de suite, je lui ai dit que j’étais en ligne avec mon compagnon. Mais il m’a arraché le téléphone, a insulté Nicolas puis a raccroché. Mon compagnon a aussitôt appelé la police qui est intervenue. A leur arrivée, Igor leur a déclaré qu’il ne sortirait de chez moi que par la force. J’ai alors décidé de porter plainte. Igor a été placé en garde à vue. Contrairement à ce qu’il prétend, il a bel et bien été menotté“, détaille Julie Jardon qui conclut :

Il est jaloux et possessif

Igor est quelqu’un d’assez obsessionnel. Il est jaloux et possessif. Il n’a pas supporté notre séparation. Nous avons passé un an ensemble. Au départ je ne voulais pas m’engager avec quelqu’un qui était marié, mais Igor m’a affirmé qu’il avait engagé une procédure de divorce. Je l’ai cru. Quand je me suis aperçu de ses mensonges, je l’ai quitté. Et je tiens à préciser que j’ai rencontré mon compagnon actuel après notre rupture”.