Anne-Elisabeth Lemoine . © Crédits photos Anne-Elisabeth Lemoine/France 5

Anne-Elisabeth Lemoine (C’ à vous) : “Je n’ai jamais volé la place de personne, j’ai attendu qu’on me la donne”

Présentatrice du magazine "C' à vous" diffusé sur France 5, Anne-Elisabeth Lemoine était l'invitée sur RTL de Marc-Olivier Fogiel dans "RTL soir".

Après avoir pris la place de présentatrice du magazine “C’ à vous” suite au départ d’Anne-Sophie Lapix pour le journal télévisé de France 2, Anne-Elisabeth Lemoine revient sur son parachutage dans l’émission : “Je me suis dit : si on ne me fait pas confiance il faudra que je tente ma chance ailleurs … je n’ai jamais volé la place de personne, j’ai attendu qu’on me la donne. Parce que je pensais que si on me la donnait c’est parce que je la méritais“, précise l’animatrice qui souhaiterait revenir à la radio :
“J’adorerais revenir à la radio ! Vraiment, il y a cette proximité qui est encore plus forte à la radio qu’à la télévision, et surtout il y a la puissance des mots. C’est-à-dire qu’il faut écrire, encore plus qu’à la télévision. La radio ça ne pardonne pas, il n’y a que des gens qui ont un talent d’écriture qui fonctionnent la radio“.

Sur les propos de Yann Moix

Suite aux propos de Yann Moix dans la presse qui se dit “incapable d’aimer une femme de 50 ans”, Anne-Elisabeth Lemoine explique : “J’ai trouvé ça très maladroit. En fait lui ses gouts effectivement il n’a pas en s’en justifier, il fait ce qu’il veut je m’en fiche totalement, mais je trouve qu’il y a tellement de femmes qui s’auto censurent, qui s’auto dénigrent, qui pensent que la vie elle est terminée à partir du moment où on ne peut plus avoir d’enfant… On n’a pas le droit de libérer la parole un peu plus. Il y a suffisamment de misogynie et de sexisme comme ça autour de nous, naturellement, qui sont considérés comme acquis pour qu’on en rajoute. Ce que je veux juste c’est que les femmes aient confiance en elle. J’ai suffisamment eu de mal à m’accepter en tant que femme, à accepter mon image … Là tout d’un coup on continue à nous dire « Non vous n’existez pas, vous êtes invisibles à partir du moment où vous avez 30 ans ». Bah merde, non on n’est pas invisibles, on existe. Il faut qu’il y ait de plus en plus de femmes de plus de 50 ans à la télévision“…