Sofia Essaïdi . © Crédits photos vivement dimanche prochain/France2/Sofia Essaïdi

L’ancienne participante de la ‘Star Academy’ Sofia Essaïdi garde un ‘mauvais souvenir’ de cette expérience

En 2003, les téléspectateurs découvrent Sofia Essaïdi, alors que la jeune femme accède à la seconde place de la 'Star Academy' derrière Élodie Frégé. Elle revient sur cette expérience.

A aujourd’hui 34 ans, Sofia Essaïdi a moins de souci avec la notoriété. En 2003, cette expérience fut traumatisante même si ce passage remarqué lui a permis de lancer sa carrière de chanteuse mais aussi d’actrice (“Iznogoud”, “Insoupçonnable” Etc.). Au micro de Laurent Argelier (pour Télé Loisirs), Sofia Essaïdi a tout d’abord expliqué : “Je garde un bon souvenir parce que c’est la “Star Academy” qui m’a permis d’être là, donc je ne cracherai jamais dans la soupe. Après, c’est une expérience traumatisante, ça c’est sûr. Quand on est jeune, quand on a 19 ans, c’est traumatisant. Moi pour le coup, ça l’a été dans le bon sens, mais ça peut l’être dans le mauvais“, a-t-elle détaillé.

Quand on sort, on est hyper célèbre. Donc c’est très violent

Gênée par la notoriété au quotidien, Sofia Essaïdi continue d’expliquer : “Lorsqu’on on sort du programme, on est hyper célèbre. Donc c’est très violent quand on n’est pas venu pour ça. Je n’étais pas venue pour ça. J’étais vraiment venue pour devenir une artiste, c’était ma porte d’entrée dans ce métier là. Du coup, je n’avais pas du tout prévu cette fausse célébrité qui est complètement démesurée. Tu ne pouvais pas sortir sans garde du corps, il y a des gens qui s’évanouissaient dans nos bras… Tu ne comprends pas ce qu’il t’arrive“, conclut Sofia Essaïdi.

Notez qu’actuellement Sofia Essaïdi est à l’affiche de la comédie musicale “Chicago”, au théâtre Mogador à Paris..