Les « vies » de Cyril Hanouna (confessions ET révélations)

Confidences de celui qui cartonne actuellement sur D8.
Il était l’invité d’Isabelle Morizet sur Europe 1 dans l’émission « Il n’y a pas qu’une vie dans les vies » et si il y a bien un animateur qui n’a pas eu qu’une vie, c’est bien lui.
Avec beaucoup d’auto dérision, Cyril Hanouna revient sur son parcours.
Titulaire d’un bac scientifique il a d’abord entamé des études de comptabilité pour faire plaisir à son père. Mais depuis son plus jeune âge, il ne rêvait que d’une chose : devenir animateur.
D’abord employé de banque puis vendeur de tissu, c ‘est en 1997 que Cyril a enfin mis un premier pas à la TV, en tant que stagiaire sur la chaîne Comédie dans « La grosse émission ».
Sa recette pour se faire remarquer ? « J’envoyais des textes à Dominique Farrugia toutes les semaines, même si il ne savait pas qui j’étais ».

Cyril Hanouna s’est confié aussi sur le grand vide qui a suivi l’époque du Morning Live qu’il a présenté sur M6. « Je suis resté chez mes parents jusqu’à l’âge de 30 ans car je n’avais pas les moyens de faire autrement. Le téléphone n’a plus sonné pendant plusieurs année ».

Quant à l’échec du Morning Live il admet :
« Je pense que c’était trop tôt. J’en faisais trop. Je pensais que plus personne n’allait m’appeler».
Sa passion plus forte que tout ne l’a pas toujours servi : « Quand je lui ai annoncé que je voulais devenir animateur, mon père ne m’a plus parlé pendant 1 an » confie t-il.
Et c’est finalement sur la radio Rires et chansons qu’il a fait ses preuves. D’abord à l’antenne le week-end il a gravit les échelons avant d’être appelé par RTL.
Depuis, il a crée sa propre marque « Touche Pas à Mon Poste » d’abord diffusée sur France4 et depuis la rentrée qui cartonne sur D8.
Un succès qui d’après lui tient de l’entente au sein de la bande « on se lâche de plus en plus » et du fait qu’il dit tout aux téléspectateurs. « Au début j’essayais de jouer à l’animateur, maintenant je suis comme dans la vie et c’est ce que veut le public. Mon but c’est de les divertir ».

Egalement à la radio chaque matin sur Virgin Radio (bientôt sur Europe 1), il se lève très tôt et dort peu. Son secret ? S’amuser et son équilibre il le trouve aussi avec sa femme et ses deux enfants à qui il consacre ses week-ends.

Des projets, l’animateur en a aussi : « Ecrire un film me trotte dans la tête » comme celui d’écrire pour le cinéma un film sur les secrets de la télévision avec en rôle principal Gad Elmaleh :
« Je vais m’y mettre sérieusement cet été »
Malgré le succès, Cyril garde les pieds sur terre et côtoie toujours ses amis d’enfance. Il est également très attaché à ses parents qui le surveillent de très près. « Ma mère vit à mon rythme. Elle m’écoute le matin à la radio puis regarde la rediffusion de Touche Pas à Mon Poste. Le soir elle regarde le direct aussi ».
Et son père lui demande toujours « Quand feras-tu un vrai métier. Pour lui animateur ça ne dure qu’un temps, il préfèrerait que je sois derrière, à la production ».
En bon fils qui se respecte, Cyril est aussi un business man, puisqu’il porte la casquette de producteur sur son émission de D8.
Il ne reste jamais sur ses acquis et admet même : « J’ai peur du moment où ça va moins marcher. Je surveille chaque jour les chiffres et je n’en dors pas la nuit quand une émission est moins bonne que les autres. Je ne veux pas décevoir le public ».
Son conseil pour la relève « rester soi même » et c’est sans doute ce qu’on aime chez lui.