Nikos Aliagas. . © Crédits photos Europe 1/ Nikos Aliagas

Nikos Aliagas présentateur de la matinale d’Europe 1 : “Lorsque mon réveil sonne à 2 heures du matin, Je ne pense pas, j’agis !”

Depuis la rentrée, Nikos Aliagas présente la matinale d'Europe 1 en remplacement de Patrick Cohen. Interviewé par TVMag, il explique connaitre les risques de ce pari.

Prendre les commandes de la matinale d’Europe 1 était un choix osé pour la radio mais aussi pour Nikos Aliagas, aux regards des résultats d’audience en chute vertigineuse de la station.
A quelques jours des premières audiences, Nikos Aliagas reste zen : “Chaque jour, je remets les compteurs à zéro et retrouve l’excitation du débutant, quand j’étais à RFI, il y a trente-trois ans“, assure le journaliste.

Ma vie sociale ? Il y a déjà longtemps que je sors peu

Interrogé sur les sacrifices d’une matinale (il se lève à 2 heures du matin), Nikos Aliagas est du genre discret depuis quelques années : “Il y a déjà longtemps que je sors peu. Paradoxalement, je vois plus mes enfants qu’avant. Là, je peux déjeuner avec eux le midi et les mettre au lit le soir. Quant à moi, je me couche entre 21 heures et 22 heures. Cette matinale arrive à un moment de ma vie où j’ai une famille, des enfants, bientôt 50 ans… Cela fait trois décennies que je fais ce métier, dont deux à TF1. Je me suis juste recentré sur mon ADN. Ma présence au micro de la matinale ne fait pas partie d’un plan de carrière. J’ai accepté avec humilité, sincérité et en connaissant les risques. Aujourd’hui, on construit quelque chose. Je sais qu’il faudra un peu de temps, mais je suis déterminé“.