Vincent Lagaf'. . © Crédits photo TPMP/C8/ Vincent Lagaf'

Vincent Lagaf’ : “Ma vie médiatique n’existe que lorsque je suis à Paris et ce n’est que 15 jours par an”

Invité dans l'émission "Off Roads" sur RMC Découverte, Vincent Lagaf' a parlé de ses excès passés, des excès qu'il trouve aujourd'hui stupide.

Il fait son mea culpa…Animateur vedette de TF1 durant des années, Vincent Lagaf’ a pu prendre par moment ‘la grosse tête’ lorsqu’il animait des émissions à succès comme “L’Or à l’appel” ou encore “Le Bigdil”. Selon lui, le vedettariat lui est parfois monté à la tête :
La starisation, ça m’a plus fait péter les plombs qu’autre chose. Tu sens que la vie est plus facile que pour les autres. Donc tu te permets des trucs que tu ne te permettrais pas habituellement… Tu te permets de faire des colères, de rentrer dans des boutiques en disant : “Je voudrais ces deux voitures tout de suite. Sans attendre”. Et j’ai acheté les deux voitures direct. L’argent te donne la possibilité de le faire. Tu te dis que tout s’achète avec l’argent“, explique avec franchise Vincent Lagaf’.

Je me dis aujourd’hui que c’était c**

Aujourd’hui, Vincent Lagaf’ se dit que son comportement était inadapté : “Je me dis aujourd’hui que c’était c… d’avoir ce comportement là à l’époque. Maintenant, quand on gagne beaucoup d’argent d’un coup, on est parfois tenté de péter les plombs et c’est vrai que j’ai eu quelques petits pétages de plombs. Mais qui n’ont nui à personne. Juste à moi. Je me suis mal comporté parfois“, regrette Lagaf’.
Crédits photo TPMP/C8/ Vincent Lagaf’