Affaire Miss France : Elisabeth Moreno a changé d’état d’esprit !

Une ex-participante de Miss France est réfugiée de guerre : révélation poignante de sa fuite du Kosovo
Source: Instagram / @kleofina

Pour certaines anciennes participantes de Miss France, le plus célèbre concours de beauté de l’hexagone manque parfois d’impartialité. Quelques mois plus tôt, la ministre déléguée chargée notamment de l’égalité entre les hommes et les femmes Elisabeth Moreno soulignait également le caractère désuet de cet évènement annuel. Mais récemment, elle s’est montrée plus optimiste au sujet de l’avenir d’une telle institution.

Elisabeth Moreno moins réticente au sujet du concours Miss France après une rencontre avec les participantes et les organisateurs

En prélude à la cérémonie de l’élection de Miss France 2022 qui a eu lieu hier 11 décembre 2021 au Zénith de Caen, Elisabeth Moreno a rendu visite aux participantes de cette nouvelle édition. À occasion, elle était en compagnie d’Alexia Laroche-Joubert, présidente de la société Miss France.

 

L’annonce de cette rencontre n’a pas manqué d’entraîner au niveau des médias, le rappel de ses propos tenus au sujet du concours en octobre dernier. Mais cette fois-ci, la ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances a joué la carte de bonne entente.

 

Sans renoncer à ses griefs au sujet du concours, elle est désormais persuadée de pouvoir bientôt faire « bouger les choses ». C’est l’état qui ressort d’après elle des échanges effectués avec les organisateurs de cet évènement très suivi en France chaque année.

Les aspects à revoir au sujet de l’élection de Miss France selon Elisabeth Moreno

Pour la ministre qui est concernée notamment par les questions d’égalité de chances, le concours de beauté de Miss France n’est pas totalement représentatif. Une réalité qui est due au fait qu’il reste enfermé dans des critères et considérations qui à l’époque actuelle sont « dépassées ».

En effet, dans ses critiques, Elisabeth Moreno a notamment fait remarquer au sujet de Miss France qu’elle combattait seulement « les règles qui peuvent être discriminantes ». Pour elle, ce concours de beauté ne devrait plus se résumer à « Sois belle et tais-toi ». La non prise en compte de toutes les femmes notamment les mères font également partie des points noirs qu’elle souhaite changer.

Un processus de réforme progressivement mis en œuvre

Après l’heure des critiques, Elisabeth Moreno souhaite de manière plus active contribuer désormais à une révision des différentes règles liées au concours à laquelle elle reconnaît aussi des mérites. Elle a entre autres abordé dans ses déclarations l’importance d’une telle institution en matière d’émancipation des femmes.

 

Tout n’est donc pas à jeter au sujet de l’élection de la plus belle femme de l’hexagone. Cependant, la suppression de certains critères comme l’obligation pour les candidates d’être célibataires au moment du concours lui tiennent également à cœur. Et d’après elle, la société Miss France, par la voix de sa présidente, partage le même avis qu’elle.

Sera-t-il donc possible d’espérer dans les prochaines années des participantes au concours Miss France déjà mariées et mamans ? Tout dépendra certainement de l’évolution des discussions au sujet des dites réformes. En attendant, l’édition Miss 2022 est déjà passée et permet à la couronne de la beauté française de changer de tête avec l’élection de Diane Leyre.

 


Adrien Faubert

Moi c'est Adrien, d'abord écrivain, je suis devenu par la suite rédacteur web pour me rapprocher des lecteurs et de leur quotidien. J'ai à coeur de vous apporter les meilleurs contenus, notamment sur les stars françaises que j'affectionne particulièrement.