Alerte info : Lidl prend une décision radicale, une célèbre marque disparaît des rayons

Lidl a pris une décision radicale avec l’un de ses fournisseurs. L’enseigne allemande a annoncé qu’elle stoppait désormais son partenariat avec une grande marque française,

Alerte info : Lidl prend une décision radicale, une célèbre marque disparaît des rayons
© MCEtv

Si Lidl entretient des relations privilégiées avec ses fournisseurs et avec ses partenaires, la célèbre enseigne de discount vient de prendre une décision radicale ces derniers jours. La chaîne de magasins annonce effectivement stopper son partenariat avec une grande marque française. Un choix qui répondrait à des exigences écologiques, mais également en matière d’image. LDPeople vous explique tout dans les moindres détails.

Lidl : une eau française disparaît des rayons

Une évolution constante

S’il y a plusieurs années, Lidl ne proposait pas à ses clients de marques extrêmement connues, désormais, c’est bien différent. Au fil du temps, la chaîne de magasins s’est effectivement diversifiée avec aujourd’hui de nombreuses références qui connaissent une forte demande. Maintenant, il est ainsi possible de retrouver chez le champion du discount des produits comme le célèbre soda américain ou la pâte à tartiner à la noisette venue d’Italie. Une longue liste de produits parmi lesquels se trouvait également une eau française.

Cependant, Lidl annonce en ce mois de novembre rompre son partenariat avec cette société historique de l’Hexagone. Il s’agit de la marque Vittel. Dès lors, une question se pose : pourquoi une telle décision qui risque d’avoir un impact important pour le groupe Nestlé ? Avec ce retrait de Lidl, ce sont effectivement plus de 3 200 points de vente qui disparaissent pour le fabricant d’eau. Une véritable catastrophe qui s’ajoute à une situation déjà très compliquée. En effet, Vittel connaît de nombreuses difficultés et est même au cœur de plusieurs polémiques notamment sur le plan écologique et environnemental. Une crise sur laquelle LDPeople vous propose d’en découvrir plus.

Lidl: Des critiques virulentes

Si Lidl a choisi de ne plus vendre les bouteilles d’eau de la marque Vittel, cela pourrait être en raison de la mauvaise publicité faite autour de cette société française. Nestlé est effectivement la cible d’une multitude de critiques notamment dans la région des Vosges où l’eau en question est puisée. Diverses associations se mobilisent ainsi pour arrêter l’épuisement de la nappe phréatique. Dans un entretien accordé au Parisien, Jean-François Fleck, président de Vosges nature, donnait donc plus d’explications : « Dans les sous-sols de Vittel, Contrexéville, Bulgnéville, la nappe phréatique accuse un déficit de 800 000 m3 par an. La faute à Nestlé Waters qui a les marques Vittel, Hépar, Contrex ».

Cependant, ce n’est pas le seul sujet qui fâche et qui a pu pousser Lidl à prendre une telle décision. En effet, Vittel est également sous les feux des projecteurs pour continuer d’utiliser des bouteilles en plastique à usage unique. Alors que le respect de l’environnement est au cœur de tous les débats, l’utilisation de matière non-recyclable fait bien évidemment grincer des dents. Des raisons qui auraient donc incité le géant Allemand de l’alimentation à opérer ce retrait très médiatique. Néanmoins, il faut bien reconnaître qu’il s’agit d’une très mauvaise nouvelle pour la marque Vittel comme le déclaraient récemment les responsables de chez Nestlé : « Le non-renouvellement du contrat Lidl en Allemagne fait partie d’un phénomène qui a conduit à une érosion continue du volume des ventes ces dernières années ».

Des conséquences lourdes

Si bien évidemment cette décision de Lidl n’est pas la seule à jouer sur la santé de l’entreprise Nestlé, il s’agit pourtant d’un nouveau coup dur. La société connaît effectivement une période très difficile avec moins de sources d’approvisionnement, mais également moins de points de vente pour distribuer leurs produits. En conséquence, les syndicats redoutent que si la situation ne s’améliore pas rapidement, les conséquences puissent être fâcheuses pour l’emploi. Sur le site de Vittel, la société Nestlé a d’ailleurs déjà annoncé qu’elle allait supprimer 75 postes de travail. Une nouvelle loin d’être réconfortante comme s’en inquiète Stéphane Cachet, délégué CGT et secrétaire adjoint du comité social économique de Nestlé.

Une rupture radicale

Dans cette déclaration, le représentant syndical fait en effet part de ses craintes : « Connaissant le groupe, si malheureusement en 2022, on ne va pas chercher des volumes supplémentaires pour compenser, il y a des probabilités pour que la direction réadapte les effectifs par rapport au volume ». En résumé, la rupture de contrat de Lidl avec Nestlé n’est évidemment pas un signe encourageant dans l’optique d’une reprise de l’activité. Cependant, le géant du discount ne semble pas prêt de faire marche arrière, du moins pas dans les prochains mois. Les contrats sont effectivement signés annuellement et il serait très étonnant de voir Lidl rebrousser chemin dans ce dossier. Il reste donc à espérer pour Nestlé que la société trouvera un moyen de booster ses ventes en dénichant de nouvelles opportunités sur le marché. Mais pour Lidl, il faudra encore patienter ou bien peut-être venir avec de nouvelles idées.


Valerie Hommez

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.