Annick L’amour est dans le pré dévoile avoir vécu un terrible et véritable enfer suite à l'émission

Annick L’amour est dans le pré dévoile avoir vécu un terrible et véritable enfer suite à l’émission

  • Valerie Hommez
  • 27, septembre 2020 à 17h24

Annick: L’amour est dans le pré existe depuis de nombreuses saisons. L’émission aura été l’occasion pour des dizaines de couples de se marier, et aussi d’avoir quelques enfants. Des résultats dont la célèbre et jolie Karine Le Marchand se réjouit à chaque occasion. Mais il existe quelques exceptions à ce tableau idyllique. Notamment l’histoire d’Annick et Thierry qui avait créé un véritable buzz il y a 3 ans. Aujourd’hui, la jolie blonde revient sur les moments difficiles qu’elle a connu après son passage dans L’amour est dans le pré. Annick Lejeune revient sur les événements qui ont véritablement failli détruire sa vie.

Les fans du programme se souviennent de cette participante qui tranchait quelque peu avec le monde agricole. En effet, Annick, toujours tirée à quatre épingles, est plutôt habituée à évoluer dans la Jet-set et à être entourée par des célébrités. Mais comme elle l’avoue elle-même, elle est aussi une fille d’agriculteur. Et à un moment de sa vie, elle a vu dans ce casting de L’amour est dans le pré une véritable possibilité de rencontrer l’amour. Mais son passage dans l’émission n’a pas été du goût de tous les téléspectateurs. Elle avait d’ailleurs été désignée comme la personne la plus détestée de la saison en question. Dans une interview exclusive accordée à Télé Star, l’ancienne candidate de l’émission de Karine Le Marchand, acceptait de répondre aux questions du journaliste. Et lors de cette entrevue, elle était revenue sur ce qui s’était réellement passé.

L’entrée en matière de l’interviewer avait été on ne peut plus cash. Celui-ci lui avait en effet demandé ce que l’on se ressentait quand on avait été la prétendante la plus détestée de la télévision et si elle en gardait aujourd’hui des séquelles ? : ” Oh oui ! J’en ai tellement souffert… J’ai été agressé dans le train, j’ai reçu des lettres de menace.. J’en suis tombée malade alors que je n’avais rien à me reprocher : J’ai été sincère “. Son interlocuteur s’était également interrogé sur le but de sa présence. Et pourquoi malgré sa beauté, Annick avait éprouvé le besoin de s’inscrire à une émission de dating : ” J’étais à une période de ma vie où je me posais des questions : ‘ Est-ce que ce n’est pas le moment de changer de vie ? Pourquoi ne pas revenir à la terre ? ‘ Thierry était viticulteur, comme mes parents, et il avait du charisme, une belle mentalité, de l’humour… J’y suis allée en toute innocence “.

Mais le journaliste continuait à émettre quelques réserves. Il était difficile pour lui de croire qu’une belle blonde qui vit d’habitude aux côtés de people, puisse imaginer un retour à la terre :Mais la belle blonde, c’est une campagnarde ! Quand j’ai passé une semaine chez Thierry, les vignes, la Terre, la corde à linge avec le linge qui pend, les meubles rustiques, ça me parlait tout ça ! Au nom de quoi je n’aurais pas le droit de m’installer dans le sud pour m’occuper d’oliviers, puis de passer une jolie robe pour aller monter les marches à Cannes ? Si je vais au Festival de Cannes, c’est parce qu’on m’invite. Mais je ne descends pas dans les palaces. Je vais rejoindre des amis qui ont quatre enfants et c’est simple, doux, agréable “.

Annick est également revenue sur ce qui a réellement déclenché toute cette haine envers elle sur les réseaux sociaux : ” c’était de dire à Thierry que finalement je n’étais pas prête à entamer une relation durable. Mais quoi ? Il aurait fallu que j’accepte une relation pour plaire au public ? “.

Car il est vrai que l’ancienne candidate a véritablement été la cible d’un déchaînement de haine à l’époque. Un grand nombre d’internautes ne s’étaient pas fait prier pour copieusement l’insulter. Car selon eux, l’élégante blonde se serait servi de Patrick et de L’Amour est dans le pré pour accéder à une certaine notoriété. Ce qu’elle avait pour le viticulteur avaient donc été jugés comme faux. Pour plusieurs de ses détracteurs, Annick s’était inventée un personnage et jouait parfaitement bien la comédie. Karine Le Marchand avait d’ailleurs pris la parole pour annoncer que Thierry avait très mal vécu cette désillusion. Et qu’il se trouvait dans un état psychologique catastrophique. Mais là aussi, pour Annick Lejeune, il s’agit d’une vérité totalement déformée. ” Thierry venait passer une journée à Paris avec moi. J’ai des photos de cette journée où il est tout sourire. En revanche, moi, j’ai failli sombrer. Dans les mois qui ont suivi, j’ai eu la chance qu’un de mes amis me mettre son coach mental à disposition. Je le voyais deux fois par semaine ! Ça m’a tellement détruite cette histoire. Aujourd’hui encore, quand j’en parle, il y a un petit pincement qui est toujours là “.

Une histoire qui aurait finalement bien plus mal se terminer puisqu’Annick affirme avoir littéralement été agressée et menacée à plusieurs reprises. La quinquagénaire originaire du Nord de la France, avoue avoir vécu un véritable traumatisme. Il faut dire que son style à l’époque tranchait littéralement avec le monde agricole peu habitué à ce genre de tenue. Toujours très apprêtée, la pin-up de L’amour est dans le pré appris est totalement en décalage avec l’image d’une femme prête à vivre à la campagne. Elle qui vient du monde de la beauté en tant que directrice commerciale pour la marque L’Oréal, elle imaginait pourtant changer de vie et faire un retour à la terre. Elle reconnaît d’ailleurs que les choses auraient pu être totalement différentes avec Thierry. Mais selon Annick, ce n’était ni le bon moment ni le bon endroit. Et si la rencontre s’était réalisée quelques années plus tard, elle a la conviction que leur amour aurait pu éclater au grand jour.

J’assume, mais je ne suis pas là pour faire le buzz, je peux vous l’assurer ! Je suis vraiment sincère avec Thierry » avait-elle déclaré à Télé Star, lors de son passage dans L’amour est dans le pré. Des déclarations qui ont contrasté avec son revirement d’attitude. Un virage à 180 degrés, qui n’avait visiblement pas plu aux téléspectateurs. Des fans de Thierry avaient vu dans cet abandon un véritable affront et une manipulation impardonnable. Annick était donc devenue la cible de toutes les critiques et l’objet d’une certaine violence.