Antonin (12 coups de midi) CHOQUÉ "ça me rend malade, j’en fais des cauchemars"

Antonin (12 coups de midi) CHOQUÉ “ça me rend malade, j’en fais des cauchemars”

  • Mieger Tristan
  • 21, juillet 2020 à 9h15

Ce Dimanche 19 juillet 2020, Antonin a perdu sa place de maître de midi. Un parcours qui s’arrête net pour le jeune homme, qui a tout de même pris le temps de se livrer auprès de la rédaction de Femme Actuelle à propos de son élimination et de ses futurs projets.

Une défaite difficile à digérer

Malheureusement le jeune homme n’a pas pu arriver à son objectif principal, à savoir les 100 000 euros : ” Ce que je regrette le plus, c’est de ne pas avoir franchi ce cap. Il y a des coups de maître que j’ai loupés à une question près, qui auraient pu me permettre de l’atteindre. Des questions, dont j’avais la réponse en plus. Comme on n’a pas la question sous les yeux, c’est parfois difficile” a dit l’ancien champion du jeu pour les biens d’une interview pour Femme Actuelle.

Une désillusion tellement terrible qu’il arrive à en faire des cauchemars : “Ça me rend presque malade. J’en fais des cauchemars, où je me fais engueuler par Jean-Luc parce que je n’ai pas les réponses ! C’est dur aussi parce que ça va très vite, on enchaîne les tournages et tout se passe bien jusqu’au moment fatidique“.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Merci à tous ceux qui m’ont envoyé des messages ce midi, après ma défaite, comme tout au long de l’aventure. Vos marques de sympathie me vont droit au coeur. Malgré la déception évidente que constitue une défaite, j’étais conscient dès le début que je n’avais pas le niveau de connaissances d’un Eric ou d’un Paul. Atteindre 18 participations était inespéré. Je suis persuadé que Caroline a le niveau pour aller beaucoup plus loin, et c’est tout ce que je lui souhaite. J’ai été très touché durant ces trois semaines par les messages que j’ai lu sur les réseaux sociaux, et si je n’ai pas pu répondre à tous, je tiens à remercier chacun de vous ici. Je comprends les critiques qui ont pu être faites sur mes prestations, les conditions du plateau étant très différentes du rendu final. Le stress, la fatigue des tournages et le fait de ne pas pouvoir lire les questions sont autant de facteurs qui peuvent être déstabilisants. Cette aventure n’a pas été anodine pour moi. Elle a d’abord été marquée par la découverte de personnalités hors-normes, qui m’ont très rapidement intégré à la famille des 12 coups. Je n’oublierai jamais l’humilité d’Eric, la gentillesse de Xavier, la spontanéité de Paul, l’humour de Fabrice, la bonne humeur de Doudoutchi, le sourire de Damien, la voix de Sylvain, la sympathie de Lucia, la générosité d’Hakim, la simplicité de Timothée… et tous les autres ! Enfin, je tiens à remercier et rendre un hommage à celui sans qui toute cette aventure n’aurait pas pu être possible, le papa des maîtres de midi, Jean-Luc Reichmann. Attentif en permanence au bien-être des candidats et des équipes, d’un professionnalisme qui pousse à l’admiration, je peux vous assurer qu’il incarne dans son quotidien les valeurs qui font le succès de l’émission depuis maintenant 10 ans. Si mes gains représentent un coup de pouce inespéré dans ma vie, la plus belle des récompenses est celle d’avoir pu rendre ma famille fière, notamment mes grands-parents qui m’ont accompagné tout au long des émissions et qui comptent énormément pour moi. Cette aventure restera gravée dans mon coeur et dans mon esprit pour longtemps. Pour le reste, à très vite ! #Les12CoupsdeMidi

Une publication partagée par Antonin Ferreira ⭐️ (@antoninferreira) le

Il faut dire qu’Antonin a été éliminé lors du fameux coup fatal par Caroline alors qu’il ne s’y attendait pas du tout : “Au moment où on est éliminé, on est un peu dégoûté… Pendant deux, trois jours on a un peu du mal à encaisser le contre coup. Surtout que, comme on enchaîne les tournages, on est dans la lumière toute la journée, et d’un coup on rentre chez soi avec un goût amer. J’aurais bien aimé faire partie des grands champions, mais je me suis rassuré très vite en me disant que de toute façon c’était déjà dingue d’être arrivé là” a-t-il notamment expliqué.

Une participation au combat des maîtres pour se consoler

Malgré une défaite difficile à encaisser, Antonin a pu se consoler en participant au combat des maîtres avec les meilleurs champions du jeu : “Le tournage des Masters est intervenu après mon élimination. Donc finalement, ça s’est un peu présenté comme un lot de consolation pour moi. Un peu comme pour Eric. J’ai trouvé ça super sympa de la part de la production, parce que je pense qu’il m’ont invité pour remplacer un candidat qui ne pouvait pas venir. Ça m’a fait vachement plaisir parce que j’ai pu rencontrer les grands maîtres et entrer dans la famille, sans pour autant faire partie des meilleurs. Ça m’a fait oublier ma défaite“.

Dans cette même interview pour Femme Actuelle, Antonin a pris le temps d’expliquer ce qu’il fera avec ses gains : “J’ai déjà commencé à me faire plaisir, j’ai un peu relâché la bride parce que pendant le confinement, je faisais attention. Donc là, en sachant que cet argent allait arriver, je me suis dit ‘lâche toi’ ! J’ai fait un peu de shopping pendant les soldes, j’ai pas mal flambé. Mais là, je me calme. Je vais surtout économiser, peut-être faire un voyage à Rome ou pour avoir un apport pour un appartement“.