Aya nakamura

Aya Nakamura, violemment critiquée sur les paroles de ses chansons, sa réponse cash est très claire!

  • Valerie Hommez
  • 22, novembre 2020 à 20h49

Devenue l’une des stars incontournables, la scène française, Aya Nakamura livre une interview vérité. Interrogé par le magazine Télé 7 Jours, la chanteuse répond à toutes les questions des journalistes. Durant cet entretien, elle parle de son univers et également de ses chansons. Elle évoque aussi le sujet de ceux qui disent ne pas comprendre les paroles de ses titres.

Aya Nakamura, une artiste parfois incomprise

Des chiffres qui donnent le vertige

Originaire de Bamako au Mali, Aya Nakamura est un véritable phénomène. Âgée, seulement, de 25 ans, l’artiste bat tous les records depuis la sortie de son premier titre en 2014. Ensuite, les événements s’accélèrent. Dès 2015, elle arrive à atteindre plus de 13 millions de vues sur YouTube avec son titre Brisé. Mais la gloire arrive quelques années plus tard. En avril 2018, une véritable tornade s’abat sur le monde de la musique française. Le titre Djadja dépasse d’ailleurs les frontières de l’Hexagone. Aussi bien en Afrique francophone que dans de nombreux autres pays, Aya Nakamura devient une star quasi-planétaire.

Aujourd’hui elle comptabilise des millions d’albums vendus et près de deux milliards de vues sur YouTube. Pourtant, la jeune femme a encore des détracteurs. Certains ne semblent pas sensibles à sa musique. Pire, ses paroles sont pour d’autres, totalement incompréhensibles. Dans une interview accordée à Télé 7 Jours, la jeune femme répond à toutes les attaques. Car pour Aya Nakamura, il n’est pas question d’éviter le sujet. D’ailleurs durant cet échange avec la presse, elle n’a évité aucune question.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LANAKAMURANCE (@ayanakamura_officiel)

La chanteuse au cœur d’une polémique

Récemment, Aya Nakamura devait être présente sur le plateau de Quotidien aux côtés de Yann Barthès. À la dernière minute, l’artiste annule pourtant. Cette absence a fait grand bruit. Capable de certains excès, la jeune femme peut paraître parfois insaisissable. Mais comme elle aime le répéter, personne ne peut avoir d’emprise sur elle. Dès lors, elle continue son parcours comme elle l’entend, que cela plaise ou non. La seule chose importante pour elle, reste sa musique et ses fans. De plus, elle revendique être aussi une femme libre. Et surtout elle encourage sa communauté à suivre son exemple. ” Si avec ma musique ou ma personnalité, je peux pousser certaines femmes à avoir plus de courage et de confiance en elle, alors je suis ravie “.

Comme elle le rappelle, le monde du divertissement reste encore éminemment masculin. ” La musique est un milieu patriarcal. Quand une femme arrive à s’y imposer grâce à sa personnalité, c’est quelque chose de fort. Je me suis toujours dit qu’il fallait que je sois fière de ce que je faisais (…) “. En outre, Aya Nakamura est aussi capable de beaucoup d’autocritique. Elle reconnaît parfois ne pas avoir pris le bon chemin ; ” On vieillit, mais j’assume la responsabilité de mes erreurs “. Mais à ceux qui prétendent que sa musique est incompréhensible, sa réponse est très claire : ” C’est difficile de comprendre la musique et les paroles d’une artiste quand on ne se met pas à sa place. Parfois, les critiques sont gratuites “. Pour elle, certains médias ne font pas l’effort de dépasser certains clichés. Pourtant, Aya Nakamura semble plus complexe qu’il y paraît. En effet, ses textes ressemblent à son univers, à ce qu’elle connaît. Pour en déchiffrer tous les codes, il faut donc s’intéresser à elle. Écouter sa musique est une véritable démarche. Mais malgré les critiques, le succès est au rendez-vous !

©️ Toute reproduction, en tout ou en partie, sous quelque forme que ce soit, est interdite sans l’autorisation préalable de Ldpeople.com