Brigitte Bardot: Pluie d’injures! Son énorme “coup de gueule” contre le gouvernement

  • Alix Brun
  • 21, juillet 2020 à 17h37

Sublime femme des années 1950, Brigitte Bardot a encore poussé un coup de gueule ! L’ancienne actrice aujourd’hui âgée de 85 ans s’en est pris au gouvernement et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette arrière grand-mère n’y est pas allée avec le dos de la cuillère !

Brigitte Bardot n’aime pas vieillir, pas plus qu’elle n’aime voir la France évoluer. Alors c’est avec nostalgie qu’elle idéalise une France passée qui n’a peut-être d’ailleurs jamais existé. Au micro de Sud-radio, elle s’en est prise vertement au gouvernement qu’elle traite de “novices”, avant de carrément les insulter.

L’octogénaire ne mâche pas ses mots ! 

Attention, oreilles sensibles s’abstenir, voici ce que Brigitte Bardot déversait mardi 7 juillet 2020 sur les ondes : « Je suis épouvantée, je suis écœurée, je trouve qu’on est gouvernés par des lâches. Des soumis ! Des sans couilles ! ». Brigitte Bardot, grande sympathisante du Front national, continue sans vergogne ses critiques au micro de Sud-radio : «On se laisse envahir par des populations qui n’ont rien à voir avec nous et qui sont d’une extrême violence, d’une extrême cruauté, très dangereux, très dangereux ! Vraiment soumis à une partie de la France qui maintenant n’appartient plus à la France.»

Et puis, elle décide d’en rajouter une troisième couche : « C’est scandaleux d’agir comme ça de la part d’un gouvernement. Moi j’en ai marre et plus que marre ! Il y a des moments où j’ai envie de quitter la France tellement c’est devenu dégueulasse ». Dans son viseur, “une racaille” qui envahirait le pays, mettant “la population en danger”. Ce n’est pas la première fois que les insultes fusent. Brigitte Bardot écrivait récemment sur son compte Twitter : « …je vous emmerde, vous les donneurs de leçons, les politiquement corrects, bande de trouillards émasculés ».

Condamnations et récidives

Ce n’est pas la première fois que Brigitte Bardot dépasse franchement les bornes. En effet, depuis 1997, celle que l’on appelait autrefois B.B. collectionne les condamnations pour incitations à la haine raciale. Il faut dire qu’elle est très proche de Marine Le Pen. C’est par ailleurs une fervente défenseuse de Roman Polanski, accusé de viol sur mineur et qui a fuit les Etats-Unis pour échapper à la justice. Pas forcément les meilleures fréquentations du monde donc.

Brigitte Bardot ne voit plus sa famille depuis longtemps, bien qu’elle soit aujourd’hui grand-mère et même arrière-grand-mère. Est-ce pour se protéger de ses coups de gueule que ses proches ont coupé les ponts avec elle ? En tous cas, Brigitte Bardot se dit prête à quitter le pays, ce qui laisserait à penser qu’elle n’a plus de fortes attaches familiales. On lui souhaite bon vent !