Brigitte Bardot

Brigitte Bardot se confie sur ses idées suicidaires, la “porte de sortie” elle se confie totalement !

  • Alix Brun
  • 20, novembre 2020 à 18h16

Éperdument amoureuse du réalisateur Roger Vadim, Brigitte Bardot a pensé mettre fin à ses jours quand elle avait à peine 16 ans. Dans les colonnes de Paris-Match, elle s’est confiée sur ses idées suicidaires et ce qu’elle pense aujourd’hui de la mort volontaire.

Pendant la crise sanitaire, Brigitte Bardot se confine à la Madrague. Sa mythique propriété acquise en 1958 se situe à Saint-Tropez, sur la route des Canebiers. C’est ici qu’elle prend le temps de rééditer ses mémoires, intitulées Initiales B.B., aux éditions Grasset.

A cette occasion, l’icône du cinéma français s’est confiée aux journalistes du magazine Paris Match. Dans leur dernier numéro du 19 novembre 2020, elle revient notamment sur sa tentative de suicide, à l’âge de 16 ans. Le pire, c’est que ce ne fut pas la seule tentative…

L’ancienne actrice réédite ses mémoires

A 86 ans, l’actrice vit recluse dans cette magnifique demeure à cause de la crise du Covid-19. Et lorsqu’elle a reçu les journalistes du magazine Paris-Match, elle leur a expliqué les raisons de son acte de tristesse ultime. En voulant se donner la mort, elle ne commettait pas seulement un acte d’amour désespéré.

A 16 ans, elle met la tête dans le four.

L’ancienne femme fatale raconte non sans mal avoir tenté de mettre la tête dans le four en 1950. Elle n’avait alors que 16 ans. Ses parents lui interdisaient de rendre visite à l’homme qu’elle aimait éperdument, Roger Vadim. Mais ce n’était pas la première fois qu’elle sentait qu’elle voulait mourir.  “Très jeune, je me suis dit que la vie ne valait pas la peine si l’on devait en souffrir. J’avais donc le suicide comme porte de sortie, révèle Brigitte Bardot. A mon âge, aujourd’hui et avec beaucoup de recul, je trouve que c’est une lâcheté.”

Heureusement que je ne me suis pas suicidée, parce que je n’aurais pas pu accomplir tout ce que j’ai fait pour les animaux“, se rend-elle compte aujourd’hui. Car la cause animale l’anime plus que jamais. “Pourtant, je peux vous dire que cela m’oblige à me confronter au pire, en termes de détresse, d’infamie, d’injustice (…). Mais je le suppose pour les animaux, plus pour moi.”

Brigitte Bardot partage pourtant sa vie avec son mari Bernard d’Ormale 28 ans. Mais ce dernier semble peu peser dans la balance. “C’est mignon, l’amour de Bernard, bien sûr ; mais j’en ai eu d’autres… Jamais l’amour d’un homme ne m’a donné envie de continuer à vivre, n’hésite-t-elle pas à avouer dans les colonnes de Paris-Match. C’est la détresse animale qui me porte et me donne envie de me battre, de continuer…

Roger Vadim, un célèbre réalisateur mais surtout un homme à femmes

Roger Vadim a propulsé Brigitte Bardot au rang de légende vivante du cinéma français. En 1956, il écrit et réalise pour elle son premier film, Et Dieu… créa la femme. Il a 28 ans, elle n’en a que 22. Brigitte Bardot devient aussitôt B.B., un sex symbol international. Quant à Roger Vadim, il enchaînera les conquête auprès de nombreuses autres actrices : Catherine Deneuve, Marie-Christine Barrault ou encore Jane Fonda.