Brigitte Macron à l’hôpital Gustave-Roussy, "cancer du sang" maladie, clin d’œil à Michel Sardou

Brigitte Macron à l’hôpital Gustave-Roussy, « cancer du sang » maladie, clin d’œil à Michel Sardou

  • Marie P.
  • 24 juin 2020

Brigitte Macron avait fait une apparition qui n’a laissé personne indifférent, ce weekend,  à l’hôpital Gustave-Roussy. Son ami d’enfance Michel Sardou a d’ailleurs été chamboulé par cette visite qui lui rappelle un nouvelle joyeuse : le chanteur a été sauvé du cancer du sang il y a quelques temps !

La première dame est arrivée à l’hôpital Gustave-Roussy plutôt en forme, le centre régional de lutte contre le cancer se trouve à Villejuif dans le Val-de-Marne.

« Il était auparavant connu sous le nom d’Institut Gustave-Roussy ou IGR », explique le journal le Parisien, qui a pris quelques clichés de cette venue.
À l’époque Michel Sardou pensant avoir contracté un cancer du sang mais cet établissement lui rappellerait en fait des « souvenirs heureux » car il a pu être soigné.

Ce terrible épisode remonte à plusieurs années.

Le chanteurs faisait des malaises sur scène. Il a alors consulté à l’hôpital américain de Neuilly, là où on lui aurait annoncé une terrible nouvelle : « il aurait eu un cancer du sang ».

Un second hôpital à Paris confirme ce triste diagnostic « on lui accorde à peine six mois à vivre», expliquent-ils.

Un ami conseille alors la star, en train de se laisser aller, d’ailler à G
Gustave-Roussy, qui a pu lui remonter le moral en lui annonçant que « Le pseudo-cancer est en réalité, une hépatite ».

Dans le livre « Les Macron du Touquet-Elysée-Plage »  publié le 11 juin 2020, au éditions du Seuil, par Marie Huret, il est révélé que Brigitte Macron et Michel Sardou se connaissent depuis l’enfance et passaient leurs vacances ensemble, “C’était comme une famille”, raconte un ami qu’ils ont en commun. “Il y avait Brigitte, le petit Michel dont le père Fernand tournait un film intitulé Pas si folles les guêpes ! et Patrick Balkany, dont la mère jouait au casino”, poursuit-il.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🥰#brigittemacron #emmanuelmacron #couplepresidentiel #macron

Une publication partagée par Brigitte Macron (@brigittemacronbm) le

Brigitte Macron s’est rendue à l’hôpital, avec une peau plus lisse que jamais, les rides tendues, après avoir subi une opération de la rétine, durant le confinement, une intervention plutôt délicate.

À cette occasion, l’épouse d’Emmanuel Macron a pu rencontrer les  « jeunes patients et l’équipe de pédiatrie, mais aussi découvrir notre nouveau scanner « in the box », généreusement ».

C’est avec étonnement que sur les photos on n’observe aucune ride de Brigitte Macron, peut-être que ce sont des retouches ? Elle semble en tous cas défier le temps.

Chez nos confrères du magazine Célébrité, la première dame explique être plutôt hésitante à laisser son mari à ses jeunes conseillères, surdiplômés et très « sûrs de leur supériorité ».

On peut lire une première description de ces conseillers dans l’ouvrage « Madame, la présidente », signé Ava Djamshidi et Schuck Nathalie, et édité chez Plon.
« Plusieurs d’entre eux ont gravité dans la galaxie Strauss-Kahn, avant le crash du Sofitel, en 2011. Ils en ont gardé la culture Havas (ex-Euro RSCG), que leurs détracteurs les accusent d’avoir inoculée au chef de l’État », peut-on lire.