Censurée sur Facebook, Frédérique Bel se plaint sur Twitter

  • Carole Roldane
  • 14 novembre 2014

L’actrice de « La Minute Blonde » de Canal Plus Frédérique Bel est très mécontente envers Facebook et le fait savoir sur… Twitter.

Alors que sur sa page Facebook la comédienne cherchait à alerter l’opinion sur « la vente des femmes en Irak » par Daech, la plate-forme de réseau social a censuré Frédérique Bel durant 7 jours pour cet article qu’elle souhaitait partager sur sa page ; voici ce qu’elle écrit sur Twitter :
« Le trafic de femmes, une source de revenus pour Daech. Pour qui roule Facebook ??? bloquée après l’article qui parle de la vente des femmes ???« …

Elle ajoute :
« Cette publication n’est pas conforme aux « STANDARDS » de la communauté Facebook ? non, la vente des femmes, c’est pas « standards » justement parlons-en« .

Voici son message de ce matin sur son compte Facebook :
« Hello ! Me voilà de retour .
On m’a bloquée « 7 jours d’abstinence  » car j’avais posté un article (visible sur le figaro ) qui parlait des femmes vendues en Irak . J’avais mis  » alors selon la grille des tarifs je vaut presque 35 euros  »
J’ai été sévèrement sanctionnée et j’ai du me plaindre sur Twitter pour qu on me libère mon compte .
Après avoir été bloqué plusieurs fois , « vous risquez une radiation de Facebook « !
Je serais donc sans doute Bientot plus des vôtres.
Que faire ? Ne plus poster de sujets à polémiques? Ou plus rien d’un peu sexy ? Plus rien de politique ? Plus rien de fou? Plus rien d’injuste ?
Que je suis triste ce matin d’essayer d’évaluer mon espace de liberté …
Je vais sans doute me suicider facebookement un jour avec un article ou une photo trop « inadaptée « .
Je vous embrasse. »