Césarienne: 7 vérités que les toutes femmes doivent absolument savoir !

Un enfant, c’est le plus cadeau de la vie. En cette période sanitaire compliquée, les femmes enceintes ont besoin d’avoir de plus amples informations sur la césarienne. Cependant, elles ont peur de poser des questions bêtes. Rassurez-vous, LD people fait le point sur les 7 choses à connaître.

Césarienne: 7 vérités que les toutes femmes doivent absolument savoir !
© Santé Plus Mag

Encore effrayée par toutes les rumeurs médicales sur la césarienne ? Rassurez-vous, on vous dit tout sur cette technique d’accouchement.

Césarienne

À l’heure actuelle, plus d’un tiers des accouchements se fait par césarienne. Si elle est tant redoutée par les femmes, les médecins arrivent peu à peu à les rassurer sur cette technique médicale. Dès lors, comment faire le tri entre les préjugés et le miracle de la naissance de votre enfant ? Grâce à nos confrères du Telegraph et de Santéplusmag, vous allez devenir incollable.

Ce n’est qu’un moment de douleur ou bonheur ?

Même si l’anesthésie est pratiquée par le chirurgien, la future maman va comprendre que l’heure de la rencontre avec son enfant est imminente. En effet, celles qui ont vécu une césarienne ont bien senti une pression à deux niveaux différents. Malgré tout, dès que le bébé pousse son premier, la joie demeure intacte, quoiqu’il arrive.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @peoplesnewsfr

Une complicité atténuée ?

Baptisée à peau à peau, la première rencontre entre le nourrisson et sa maman est essentiel. Pourtant, lors d’une césarienne, les efforts fournis par la génitrice sont tels que les autorités médicales imposent au moins deux jours de repos. Rassurez-vous, votre enfant est entre de bonnes mains et ce n’est pas quelques heures qui font réduire l’amour que vous lui portez. Et vice et versa. Après tout, après 9 mois de patience, vous êtes presque au bout du tunnel !

Par contre, pour le papa, il faudra patienter un peu plus. Avec le protocole sanitaire lié au coronavirus, ils sont juste conviés à l’accouchement mais pas forcément à la suite des opérations. Pensez à récupérer des forces, vous risquez d’en avoir besoin dès le retour à la maison.

On remet ça pour un deuxième ?

Cette angoisse revient souvent dans la bouche et l’esprit des mamans. La peur que l’histoire se répète si on décide d’avoir un autre bébé. Que les choses soient claires. Chaque grossesse est différente. Donc, il n’est pas dit que pour la petite dernière les médecins décident de pratiquer une autre césarienne. Rassurées, vous pouvez maintenant vous lancer et avoir des triplés !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @peoplesnewsfr

Moins de désagréments après l’accouchement

Par césarienne ou par voies naturelles, il y aura toujours des saignements à prévoir. D’abord de couleur rouge vif, ils virent au rose avant de disparaitre complétement au bout d’un mois. Malgré tout, si cela persiste, LD people vous conseille d’avoir votre médecin. Il sera plus à même de vous conseiller ou de vous donner un traitement adapté aux circonstances.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @peoplesnewsfr

QUID de la cicatrice

D’une longueur maximale de douze centimètres, elle restera un souvenir indélébile pour la maman. En ce qui concerne la matière dont l’épiderme va se régénérer, cela est propre à chacune. La texture de la peau ou bien ses anciennes plaies sont des facteurs que nous devons prendre en compte avant comme après la césarienne. Quand vous la voyez, ne culpabilisez pas Mesdames. Regardez plutôt votre enfant grandir en bonne santé plutôt que d’avoir des remords sur un petit désagrément esthétique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @peoplesnewsfr

Comment se passe la convalescence ?

Si la césarienne était prévue d’avance, la jeune maman réagit plutôt avec le sourire. Elle a quelques mois pour se faire à l’idée et se renseigner sur le sujet. Par contre, si elle l’apprend le jour J, il y a fort à parier que cela reste un traumatisme. N’hésitez pas à en parler autour de vous. Peut-être que l’une de vos amies a vécu la même chose. Même sur des forums de discussion sur la Toile. Dissimulées derrière un écran, on a plus de facilité à briser le silence sur ce qui nous chagrine qu’envers quelqu’un de son entourage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @peoplesnewsfr

Est-ce dangereux ?

En règle générale, la césarienne est une pratique chirurgicale relativement courante. Si vous faites bien les soins après et si vous suivez les recommandations médicales, il y a fort à parier que tout se passe bien. N’oubliez pas nos grands-mères accouchaient seulement accompagnées de sages-femmes chez elles. Depuis l’arrivée de la péridurale, les femmes sont soulagées d’avoir toujours la solution d’accoucher dans de bonnes conditions.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @peoplesnewsfr


Pour finir cet article en beauté, LD people vous propose d’écouter le témoignage de patientes pas comme les autres. Alors rien ne les laissait présager à devenir maman, ces femmes se sont battues pour être considérées en tant quelles. Interrogées par Faustine Bollaert, elles mettent des larmes dans yeux et des paillettes dans la vie de la rédaction ! Plus jamais vous n’aurez peur en entendant le mot « césarienne » ou bien « péridurale » !


Avatar

Deborah Attias

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.