Charlène de Monaco au plus mal : un proche fait une triste confidence au sujet de la princesse

Charlène de Monaco vit de plus en plus mal la séparation avec ses enfants Jacques et Gabriella. Selon le magazine Elle, elle aurait toutefois trouvé un exutoire à son mal-être : la religion.

Charlène de Monaco au plus mal : un proche fait une triste confidence au sujet de la princesse
GTRES ©

Le temps commence à se faire long pour les Monégasques. Depuis janvier dernier, la princesse Charlène n’a fait aucune apparition sur le Rocher. Il faut dire que cela fait près de cinq mois qu’elle réside en Afrique du sud, son pays natal. Son séjour, qui ne devait au départ durer que quelques jours, s’est éternisé lorsqu’elle a contracté une infection de la sphère ORL, qui l’a contrainte à être opérée.

Depuis, la maman de Jacques et Gabriella a interdiction de prendre l’avion, et personne ne sait vraiment à quelle date elle rentrera. Ni même SI elle rentrera ! Car dans l’esprit de nombreux habitants de la Principauté, cela ne fait pas de doute : si elle n’est pas de retour au 19 novembre, date de la fête nationale, cela scellera officiellement sa rupture avec le clan Grimaldi.

Pourtant officiellement, Charlène de Monaco affirme n’avoir qu’une hâte, celle de retrouver les siens. Surtout ses deux enfants, qu’elle n’a vus qu’une seule fois ces derniers mois, lorsqu’ils lui ont brièvement rendu visite en Afrique du Sud.

Charlène de Monaco se serait réfugiée dans la religion

Dans une interview relayée sur sa page Instagram quelques jours plus tôt, Charlène de Monaco n’avait pas caché souffrir terriblement de la séparation avec ses enfants Jacques et Gabriella. « J’ai hâte de rentrer à la maison pour retrouver mes enfants qui me manquent terriblement. Je pense que n’importe quelle maman qui a été séparée de ses enfants pendant des mois ressentirait la même chose que moi », avait reconnu l’épouse du prince Albert II en toute honnêteté.
Pour combler ce vide et tenter de retrouver le sourire, l’ancienne nageuse olympique aurait donc opéré un grand changement dans sa vie en se réfugiant dans la religion, comme le révèle le magazine Elle dans une enquête publiée ce mardi 19 octobre.

« Sa foi s’est approfondie ces derniers temps et ça lui est d’un grand secours pour tenir. Ses enfants lui manquent terriblement, mais elle n’a aucun moyen de les faire venir auprès d’elle, constitutionnellement, ils appartiennent à la principauté », a tristement indiqué un proche de la princesse au magazine féminin. De quoi, peut-être, lui passer l’envie de quitter définitivement le Rocher…


Tony

Tony Drouhin - Rédacteur web passionné par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.