Christophe Castaner réagit après sa soirée arrosée en boîte de nuit

  • Carole Roldane
  • 15, mars 2019 à 10h19

Suite à une 17e journée de mobilisation des ‘gilets jaunes’, Christophe Castaner se serait volontiers passé de cet épisode. Le samedi 9 mars, il a été photographié en charmante compagnie lors d’une soirée festive passée dans une discothèque parisienne (dans le 8e arrondissement). Le magazine Voici titrant en Une : “Un vrai tombeur“…

Il s’agit là de ma vie privée

Dans Le parisien, Christophe Castaner s’est exprimé : “Il s’agit de ma vie privée et de ma famille, qui peut être respectée. J’ai rejoint une soirée, dans un cadre totalement privé, entre 23h30 et deux heures du matin”, indique-t-il. Si effectivement Christophe Castaner a le droit de se détendre et s’amuser -et au-delà de la question de l’image-, la question de la sécurité se pose. En effet, le ministre de l’Intérieur n’était visiblement pas escorté par ses gardes du corps, même si cela n’est pas totalement confirmé.
De son côté, Edouard Philippe à lancé : “Aucun commentaire sur la vie privée, et confiance totale dans l’action du ministre“.
Dans le parisien, un policier précise : “C’est une faute professionnelle quand vous êtes le premier flic de France. Samedi, on demandait aux policiers et aux gendarmes une mobilisation sans précédent sur les ‘Gilets Jaunes’ et nous allons être la risée de tous !“, alors qu’un autre ajoute : “C’est une vraie connerie. Difficile d’être crédible et audible après ça“.