Coming-out et carton d’audience pour “Mille et une vies”

  • Carole Roldane
  • 8 novembre 2016

La révélation avait fuité la semaine dernière dans les colonnes du Parisien et on vous relayait l’info, Frédéric Lopez allait faire son coming-out à la télé. Aujourd’hui c’est chose faite, l’animateur de Mille et une vies a profité le 7 novembre de son émission pour dévoiler au grand jour son homosexualité. Il recevait Pascal Pellegrino, un père homosexuel et auteur du livre Papa gay, qui venait se confier sur ses difficultés et à visiblement touché le présentateur puisque celui ci s’est laissé aller à des confidences.

Touché et inspiré par son invité, il fait son coming-out

Frédéric Lopez était particulièrement touché par les propos de son invité, car comme il l’a dit lui-même, ce sont des problèmes qu’il partage également. Une interview qui l’a ému puisqu’il décide de parler de son homosexualité devant les caméras, non sans surprise et émotion de la part de son invité. Il commence : “Pendant très longtemps j’ai eu peur de cette homosexualité que je ressentais. Aujourd’hui je suis quelqu’un qui accepte. Tout le monde le sait autour de moi. J’en ai jamais parlé publiquement, et j’en parlerai jamais d’ailleurs”.

L’animateur s’exprime pour la bonne cause afin de partager son expérience pour ceux qui en souffrent également : “Je voulais vous le dire uniquement parce qu’il y a des enfants et des adolescents qui se suicident parce qu’ils ressentent ça, et uniquement parce que vous le faîtes à visage découvert, j’ai choisi d’en parler publiquement aujourd’hui pour la seule fois de ma vie”.

“c’est la seule fois” où il en parlera

Très étonné, Pascal Pellegrino semble dépourvu de mots alors que Frédéric Lopez poursuit et le remercie en lui disant à quel point il l’inspire : “Je sais que ça va surprendre beaucoup de gens, mais c’est parce que vous m’inspirez beaucoup. Je trouve que vous êtes très courageux,  et l’authenticité, c’est le secret du bonheur”.

Par contre ne comptez pas sur lui pour s’épancher davantage sur sa vie privée alors qu’il insiste, fier et serein : “C’est la première fois que j’en parle et c’est la seule fois. Le message, c’est pour tous les journalistes que ça va intéresser, je n’ai aucune explication ni justification à donner”. Une confidence exceptionnelle qui aura réuni un nombre record de  822.000 téléspectateurs devant France 2 en début d’après midi.