Comme prévu la hausse du chômage est importante avec 27.400 demandeurs d’emploi supplémentaire en novembre

  • Carole Roldane
  • 24 décembre 2014

Ce n’est pas « la bonne nouvelle » de cette fin d’année 2014, mais hier, Manuel Valls avait prévenu, histoire d’intégrer et de digérer les chiffres qui viennent de tomber.
Les chiffres (source ministère du Travail) font apparaître une augmentation en hausse à Pôle emploi de 27.400 chômeurs supplémentaires, les séniors étant particulièrement touchés (en hausse de +10,7% sur une année).

Plus inquiétant, le surplus de chômeurs de la catégorie A, ceux n’ayant exercé aucune activité sur le mois de novembre 2014, qui grimpe à +0,8% ce qui donne 27.400 personne ayant agrandi les chiffres comparés au mois d’octobre 2014, soit à fin novembre 3.488.300 actifs qui sont mis sur la touche (+5,8% sur l’année 2014).

Dans le communiqué, la conjoncture devrait s’améliorer en 2015 entrainant une baisse du chômage. l’Insee est également optimiste sur l’année prochaine et prévoit +18 000 emplois au premier semestre 2015.

Pour redonner de l’élan aux entreprises afin qu’elles embauches, François Hollande compte sur la mise en place du CICE et surtout du pacte de responsabilité qui devraient faire baisser le coût du travail ; mais les entreprises sont malgré tout très frileuses pour embaucher. Première entrave de taille : Les prud’hommes souvent très défavorables aux sociétés qui y voient là un véritable et identifiable frein à l’embauche.
Autre souci de taille : Les Français ont peur de nouvelles hausses d’impôts et préfères épargner de consommer. Moralement, ils se disent touchés par les hausses successives des taxes d’habitations et foncières, mais aussi celles sur le revenu.
Le gouvernement aura fort à faire pour rassurer les entreprises et les Français.