Le coup de gueule de Nagui sur l’intégration

  • Carole Roldane
  • 14 octobre 2016

Si Nagui est avant tout connu pour sa bonne humeur et ses blagues lors des émissions qu’il présente, l’animateur n’en est pas moins fort de caractère et de convictions. C’est ce qu’il a montré lors d’une interview accordée à Paris Match où il s’exprime sur le sujet sensible de l’intégration en France. Il n’a pas manqué de pousser un coup de gueule face aux habitants de l’héxagone qui ne daignent pas parler la langue de Molière.

Il déplore ceux qui ne parlent pas français volontairement

Fort de son héritage génétique varié, le présentateur de Tout le monde veut prendre sa placeN’oubliez pas les paroles et Taratata s’exclame : « J’ai du sang français, italien, protestant, arabe, juif polonais, copte, catholique. Et alors ? Je suis un être humain qui respecte le pays dans lequel il vit et qui demande qu’on le respecte aussi. »

Nagui n’a pas sa langue dans sa poche et continue en déplorant le manque d’intégration de certains citoyens, lui même étant né en Egypte d’un père gréco-égyptien et d’une mère franco-italienne : « Je respecte ce pays qui m’a accueilli il y a cinquante ans, ses institutions, ses représentants. Je ne comprends pas ceux qui s’efforcent à ne pas parler le français en France ».

S’adapter pour éviter de créer de l’exclusion

L’homme de télé et de radio poursuit son coup de gueule et son analyse : « Garder une langue maternelle que l’on parle entre soi, parce qu’on a un peu de nostalgie, je comprends. Mais il faut s’adapter à la société dans laquelle on vit. Sinon, cela crée de l’exclusion. Comme si les Bretons ne voulaient parler que le breton ! ».

Il évoque également le racisme dont il a pu être victime et les lettres de menace qu’il reçoit : « Il paraît que je salis la langue française, un comble pour un fils de profs de français ». Il déplore les attaques à son encontre : « On m’écrit que je dois retourner dans mon pays, sinon on va m’égorger » et il a même fini par porter plainte.