Annonces

Covid-19, Fausse alerte au vaccin ?

Suite au bouleversement mondial que continue de créer le covid-19, plusieurs décisions sont prises par les états pour limiter la propagation du virus. Que les populations l’aient voulue ou non, elles sont bien confinées, surtout en Europe. À ce jour, qu’en est-il de l’évolution du nouveau coronavirus dans le monde ?

Donald Trump et l’annonce de la mise en place d’un traitement par la Roche Medical

Annonces

C’est un vent d’espoir qui souffle dans le monde depuis que l’information est tombée. Un tweet du président américain Donald Trump laissait lire le 23 mars dernier que le remède contre le covid-19 est prêt. Il s’agirait de la chloroquine. Se basant sur ce tweet, un post circulant sur le réseau de messagerie instantanée WhatsApp, affirme qu’un vaccin découvert aux États-Unis serait capable de guérir le patient dans les 3 heures qui suivent son injection.

C’est la « Roche Medical Company » qui aurait découvert la formule du vaccin qui pourrait mettre fin à cette pandémie qui secoue toutes les sphères mondiales depuis 2019. Deux nouvelles qui rassurent et donnent de l’espoir à plus d’un, lorsqu’on sait les dégâts que la pandémie du coronavirus a engendré au sein des familles et de l’économie mondiale.

Toutefois, précisons que le traitement à la chloroquine est certes envisagé, mais pas entièrement validé par la FDA. Quelques résultats d’essai sont encore attendus. D’autre part, l’image marquant le comprimé covid-i9 Ig/M/IgG comme remède inventé par la Roche Medical est fausse. En effet, il s’agit d’un kit de diagnostic fabriqué par Suggentech et non d’un vaccin contre le coronavirus.

Annonces

Pendant ce temps, les pays comme la Chine ont déjà fait leurs premières expérimentations toujours pour tester un vaccin contre l’agent pathogène. Plusieurs volontaires sont répartis en différents groupes, et différents dosages leur sont administrés pour parvenir à des conclusions qu’on espère encourageantes. Au-delà de l’aspect sanitaire, trouver le vaccin contre le covid-19 est une vraie bataille entre les puissances de ce monde.

Les Français jubilent tous les soirs

Les Français qui avaient pris l’habitude d’applaudir chaque soir à leur fenêtre pour encourager le personnel médical n’ont pas dérogé à la tradition ce 23 mars. Mais le caractère était plus spécial car, ils jubilaient avec l’espoir qu’apporte le nouveau vaccin. « Bravo ! ils ont trouvé le vaccin !.. », tels étaient les cris qui ont submergé les rues de la France après la fausse annonce de la découverte du vaccin contre le nouveau coronavirus. Tout un peuple heureux, c’est une première depuis des mois où l’on n’enregistre que de nouvelles contaminations et pertes en vies humaines, avec la restriction de certaines libertés. À quand la fin du confinement ?

Du côté de l’Afrique de l’Ouest

En Afrique de l’Ouest, les statistiques sont quand même fort peu élevées, allant jusqu’à six cas de contamination dans certains pays. Les politiques viennent enfin de prendre des mesures de confinement par des notes circulaires. On apprend la fermeture des restaurants, des boîtes de nuit, des écoles et autres lieux d’affluence. Les déplacements sont limités et réduits au strict minimum pour les causes essentielles. Les personnes âgées de plus de 60 ans et porteuses d’affections chroniques ont été appelées à s’auto-isoler, sauf pour les cas de force majeure. C’est un confinement progressif qui est mis en place par les politiques africaines.
Aussi, certains pays ont émis des décrets intimant aux pharmaciens d’arrêter la cession de toutes les spécialités et génériques d’azithromycine et d’hydroxychloroquine comprimé pour adulte. Ce décret stipule que les responsables des pharmacies et de sociétés grossistes doivent faire parvenir aux autorités compétentes, le point des stocks disponibles, sans délai, dans le cadre de la riposte contre la pandémie du covid-19.

Annonces

Pendant qu’on recense plus de 700 décès en Italie en moins de 24 heures, certains pays d’Afrique viennent de connaître leurs premiers cas d’infection au coronavirus. Face à ce virus en perpétuelle mutation, les yeux du monde entier sont fixés sur l’éventuel vaccin qui mettra fin à la propagation de cette pandémie.