Le CSA n’accepte pas le strip-tease offert à Gérard Jugnot sur le plateau du Grand Journal (Vidéo)

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel est revenue sur une séquence du « Grand Journal » datant de quelques semaines dans laquelle Gérard Jugnot se voit offrir un strip-tease « vulgaire et indécent » et est pris le nez dans les fesses d’une jeune femme.

Cette séquence avait fait le tour des zappings il y a quelques semaines avec la sortie en salles de « Babysitting ». Invité sur le plateau du « Grand Journal » de Canal Plus, le 7 avril dernier, toute l’équipe du film s’est prêtée au jeu de la promotion.
Afin de s’amuser comme à son habitude, l’animateur Antoine de Caunes avait décidé de faire une petite surprise à Gérard Jugnot en conviant une strip-teaseuse assez particulière que l’on peut voir dans le film. Aussi, déguisée en policière, la jeune femme a refait le même numéro que l’on peut voir dans le film, c’est-à-dire donner des coups de fesses dans le visage, le tout en étant tenu par ses jambes autour du coup d’abord d’Antoine de Caunes puis de Gérard Jugnot.
Si la bonne ambiance était sur le plateau, ce n’était pas le cas dans le bureau du CSA, qui a jugé cette séquence « vulgaire et indécente ». Aussi, les membres du CSA ont indiqué être « intervenus » auprès de la chaine cryptée pour les informer de son mécontentement sur «  ce numéro de déshabillage débouchant sur une posture corporelle avec deux personnes présentes sur le plateau ». Ils ont aussi ajouté que la « séquence est susceptible de porter atteinte à l’image des femmes dans les médias ». Selon eux, Canal Plus aurait dû interdire ce passage au moins de 10 ans.

Toujours plus de news TV sur LDpeople.com :
Le film de Philippe Lacheau et Nicolas Benamou « Babysitting » vient de dépasser les  2 213 000 entrée pour sa 8ème semaines.