Découvrez les confidences émouvantes de Julien Courbet qui parle des débuts de son One-Man-Show

Invité par Laurent Ruquier dans « On n’est pas couché » Julien Courbet a expliqué avec humilité ses débuts difficiles dans son One-Man-Show « Julien Courbet se lâche », et vous allez voir que ce ne fut pas simple du tout.

Julien Courbet :
« Je me suis posé la question : « Vouloir faire un One-Man-Show, est-ce que ce n’est pas un caprice ? ». C’est facile de se dire : « Je rêve de faire ça. » Pour vérifier si cela n’était pas un caprice, je suis parti durant  quatre soirs dans une tournée et j’ai joué quatre humiliations. J’ai joué dans un bar où il y avait une petite scène mais surtout 10 rugbymans qui chantaient pendant que je jouais et personne n’entendait ce que je disais. J’ai quand même fait le sketch. A la fin, j’ai signé 2 ou 3 autographes. Les gens pensaient que j’étais le sosie officiel de Julien Courbet et comble de l’humiliation les gens m’ont dit à la fin : « Bah, vous lui ressemblez vraiment à Julien Courbet ! »».

Il ajoute :
« Le lendemain, je suis parti dans un endroit où les gens dînaient. Le bruit des assiettes et des verres couvraient ma voix. Les gens n’écoutaient rien. J’ai fini par jouer dans un petit théâtre de 35 personnes où l’électricité n’était pas aux normes. J’étais coupé toutes les 4 minutes. J’ai même demandé à un type de rester près du compteur électrique pour le rallumer lorsque cela coupait ! ».

Il termine :
« Dans ces trois soirs là « de merde » -car il n’y a pas d’autre mot-, j’ai réussi à capter l’attention de 2 ou 3 personnes, et c’est la où j’ai compris que j’avais la foi car j’ai eu envie de continuer »…

Julien Courbet est sur scène à  la Comédie des Boulevards 75002 Paris dès le 9 février dans « Julien Courbet se lâche ! ».