Annonces

Denis Brogniart / Koh-Lanta : « Il y a eu une ambiance faite de pudeur » (Interview)

Denis Brogniart était l’invité du « Grand Direct des Medias » sur Europe en direct de la Malaisie d’où vient de se terminer le tournage de la nouvelle saison de Koh-Lanta. Il répond aux questions de Jean-Marc Morandini.

Dans quel état d’esprit les choses se passent ? Dans l’amusement ou on a quand même en tête ce qui s’est passé lors des dernier événements de Koh-Lanta ?
Bien évidemment cette saison se passe dans de bonnes conditions, les candidats sont là pour se dépasser, pour aller le plus loin possible, et leur motivation est inchangée par rapport aux saisons précédentes. Maintenant au niveau de l’équipe de tournage, il y a une majorité des gens qui sont présents aujourd’hui avec moi en Malaisie, qui ont déjà vécu pas mal de saisons et notamment les drames, donc forcément il y a une forme de recueillement, de pudeur, de discrétion mais il y a un très grand professionnalisme. On a pris beaucoup, beaucoup de plaisir à se retrouver, on avait besoin de se retrouver tous ensemble, tous les corps de métiers, les cameraman, les preneurs de son, les régisseurs, les fabricants des jeux, toute la production, on avait vraiment envie de se serrer les coudes et vraiment il y a eu une ambiance faite de pudeur, d’enthousiasme et d’envie, mais c’est vrai, c’était un peu particulier, pour nous à l’intérieur de la production, mais absolument pas pour les candidats.

Annonces

On dit que les mesures de sécurité ont été renforcées, en particulier l’encadrement médical. Vous nous le confirmez ?
Evidemment les mesures de sécurité ont été renforcées. C’est le principe de précaution qui nous a fait réagir de cette façon, ce qu’il faut savoir c’est que nous avions un dispositif médical qui était de grande qualité jusqu’à l’année dernière, nous l’avons renforcé avec les drames que nous avons vécu et notamment le décès de Gérald Babin d’une pathologie cardiaque. Voilà nous avions deux médecins l’année dernière, un hélicoptère 24h/24 prêt à décoller jour et nuit, nous avons toujours ce dispositif là et nous l’avons renforcé avec des infirmiers urgentistes qui étaient présents 24h/24 sur les camps en cas de besoin pour les candidats, pour les équipes techniques. Encore une fois, c’est le principe de précaution qui nous a poussés à faire ça, notre dispositif depuis des années et des années était de bonne qualité.

On a eu une frayeur malgré tout la semaine dernière quand on a appris qu’une candidate avait été rapatriée en urgence la semaine dernière. C’est juste un incident, ce n’est pas très grave ?
C’est vrai que quelqu’un s’est cassé le talon sur un jeu, il n’y a pas eu un rapatriement en urgence, il y a eu un traitement qui a été fait sur place en Malaisie dans un hôpital de très grande qualité. Et puis cette candidate une fois immobilisée est revenue, un rapatriement sanitaire tout à  fait classique en France, et elle est maintenant en phase de convalescence, je l’ai eu au téléphone, tout va très bien pour elle, c’est un incident, malheureusement cela arrive dans n’importe quelle activité sportive. C’est une candidate qui a fait une chute dans l’eau et qui est tombée un peu brutalement sur son talon, je pense qu’elle aurait pu sauter 50 fois du même endroit sans le moindre problème, là elle s’est cassée l’os du talon, c’est encore une fois un incident, mais tout a été fait dans les règles, et tout a été fait comme ça aurait été fait exactement de la même façon l’année dernière. Il y a une équipe de production et une équipe médicale qui est intervenue avec discernement, recul, compétence.

Plus globalement, comment s’annonce cette saison, c’est une grande saison de Koh-Lanta ?
J’aime autant vous dire que ceux qui aiment Koh-Lanta ne vont pas être déçu, parce qu’on a des candidats qui sont revenus, qui nous ont tous d’ailleurs beaucoup soutenu. C’est ce que je leur ai dit en premier : merci de nous avoir autant soutenus depuis l’année dernière. Ce sont des gens qui aiment viscéralement le programme, certains sont venus deux fois, trois fois, et ils reviennent, ils avaient envie d’en découdre, de se découvrir. Je vous promets de sacrés joutes dans les épreuves jusqu’au bout. On a des candidats qui avaient envie d’aller jusqu’au bout et ceux qui sont vont jusqu’au bout sont de grands aventuriers qui vous feront plaisir à travers le petit écran.

Annonces

Vous nous confirmez qu’il y a déjà une nouvelle saison prévue en tournage pour la fin de l’année ?
Je ne peux pas vous confirmer ça mais on y réfléchit sérieusement, ça a été compliqué de repartir en tournage, on est soulagés de l’avoir terminé dans de très très bonnes conditions, on va maintenant s’atteler au montage, il y aura la diffusion et puis on espère tous, moi le premier, qu’il y aura une nouvelle saison avec des anonymes parce que c’est ça aussi le sel, l’ADN de Koh-Lanta. Mais je ne peux pas vous le confirmer officiellement aujourd’hui.

Découvrez aussi