DJ snake échappe à la mort de justesse : découvrez comment il aurait pu nous quitté dans le crash de son jet privé

Dans son dernier single, DJ Snake le compositeur, producteur et réalisateur artistique mondialement connu, revient avec un titre ensoleillé et raconte comment il a échappé à un drame.

DJ Snake de son vrai nom William Grigahcine a fait ses débuts en 2011 mais connaît un succès mondial en 2013, grâce à son morceau intitulé Turn Down for What. Depuis, il enchaîne les hits et collabore avec des célébrités très appréciées dont Selena Gomez, Major Lazer, Cardi B ou encore Justin Bieber.

Ce mardi 31 mai, DJ Snake sort son nouveau single intitulé Disco Maghreb. Comme l’indique le nom du morceau, le producteur et compositeur parisien y rend hommage au Maghreb ainsi qu’à ses origines familiales puisque sa grand-mère était algérienne.

Un tournage en Algérie

Direction L’Algérie pour le tournage de son nouveau clip, Le DJ entouré de nombreuses personnalités algériennes et livre un clip haut en couleur, dynamique et rafraîchissant. Le clip vidéo met à l’honneur la maison de disques et boutique Disco Maghreb, située à Oran. Ce lieu réputé et incontournable de la ville algérienne est géré par Boualem Disco Maghreb, un homme qui a contribué à la naissance et la popularité du raï en découvrant des artistes « Cheb ».

Ce mot, particulièrement utilisé dans les années 1980, servait à qualifier la jeune génération de chanteurs de raï. Certains l’ont adopté comme nom de scène comme Cheb Khaled par exemple.

Tourné en Algérie, avec l’aide de Romain Gavras (M.I.A., Jay-Z, Kanye West…) à la supervision artistique, le nouveau clip de « Disco Maghreb » « témoigne de l’énergie de la jeunesse mondialisée, des danses traditionnelles et d’un esprit de jubilation à l’écran » nous explique un communiqué : « En même temps, il capture l’angoisse et le désir de liberté manifestés par une génération super connectée de jeunes femmes et de jeunes hommes du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord, et de partout ailleurs ».

DJ Snake rend hommage à l’Algérie

DJ Snake enchaîne les hit et collabore avec les plus grands noms de la pop et du rap. le compositeur nous livre un nouveau Hit en hommage a ses origines algériennes de part sa grand mère décédée en décembre 2021. Il explique: « C’est déjà prévu, on bosse sur des choses. C’est marrant parce que personne ne m’en a jamais parlé de ça. Mais c’est un truc. On y pense et j’ai commencé à gratter quelques petites choses dans cette démarche-là. (…) J’ai grandi avec elle, j’ai vécu avec elle. C’était comme une seconde maman. Donc c’était une perte très difficile pour moi. Je l’ai très mal vécue. C’était une période très, très compliquée. Elle était là au dernier concert à Paris, je regarde souvent les photos. Ça fait plaisir de l’avoir et de me dire qu’elle a vécu ça. Elle a pu me voir sur scène ».

Vous pouvez aussi lire :  Le chanteur d’Indochine Nicolas Sirkis expose ses addictions dans Paris Match !

DJ Snake a failli mourir durant un vol

Le compositeur en plaine tournée promotionnelle raconte sur le plateau de C à Vous : « C’était en 2016, j’étais en Croatie. On va en tournée et on s’arrête pour un show dans un stade… Quasiment 100 000 personnes, c’était grand”, mais rien ne s’est passé comme prévu. « On atterrit et il pleut donc le concert est annulé. Avec l’équipe, on se dit que l’ambiance n’est pas top et on vote pour aller à Barcelone« .

DJ Snake explique que ses équipes ont, tout de même,  demandé l’autorisation de décoller. « Il pleut, il y a du vent et des orages. L’aéroport nous déconseille de décoller en jet privé mais j’ai insisté pour qu’on y aille« , raconte-t-il. Il précise ensuite : « On décolle, on danse à bord de l’avion et, à un moment donné, il fait une chute de quelques mètres« . Un moment qu’il n’est pas prêt d’oublier : « Ça parait énorme en jet privé. On s’est tous regardés, on était tout blanc, on s’est assis, on a mis nos ceintures et on a plus bougé« . DJ Snake assure : « On a failli mourir, tout ça pour aller à Barcelone, alors qu’on avait rien à faire là-bas« . Même s’il affirme avoir profité de Barcelone, le DJ en est conscient : « C’était un petit caprice de star, qui a failli nous coûter très cher« .


Adrien Faubert

Moi c'est Adrien, d'abord écrivain, je suis devenu par la suite rédacteur web pour me rapprocher des lecteurs et de leur quotidien. J'ai à coeur de vous apporter les meilleurs contenus, notamment sur les stars françaises que j'affectionne particulièrement.