Docu-réalité : Julie Taton parle « d’Undercover Boss » bientôt sur TMC

  • Carole Roldane
  • 13 octobre 2010

Undercover Boss -les patrons au boulot- le 3 novembre à 20h40 sur TMC.
Véritable phénomène de société aux États-Unis, Undercover Boss arrive sur TMC. Le premier épisode a réuni 38 millions de téléspectateurs aux states !

Le pitch : Devant des caméras, le PDG d’une grande entreprise se fait passer incognito pour un simple salarié parmi les employés de sa société. Une façon pour lui, souvent déconnecté de la réalité quotidienne de ses hommes, de se rapprocher d’eux, de mieux les comprendre et d’améliorer leur condition de travail. Après une semaine en immersion, le patron peut ainsi récompenser ses collaborateurs les plus méritants et leur offrir des primes, promotions, formations et des aides à l’accès au logement pour les plus démunis. Et il conclura son expérience d’une semaine en désignant l’employé modèle.

Julie Taton :
« Les patrons vont devoir faire des tâches qu’ils n’ont absolument pas l’habitude de faire, qu’ils ne savent peut-être même plus faire ou qui sont un petit plus ingrates genre nettoyer les toilettes ».

Interview de Julie Taton par nos confrères de Newsmédias.
Quelle immersion de patron vous a le plus marquée ?

J’ai été touchée par quasiment toutes les émissions. Ces « big boss » sont confrontés à des situations, des rencontres, qui les remettent en question tant d’un point de vue professionnel, que personnel. À cela s’ajoutent des situations cocasses : le grand patron de la plus grande entreprise de plomberie aux États-Unis qui se retrouve à « essayer » de déboucher des toilettes. Tu ne peux que rigoler ! Ce programme a tous les aspects : on passe de l’émotion, aux rires, aux larmes de joie !

Vous avez tourné les plateaux à New York, pouvez-vous nous raconter les coulisses de ce tournage ?
C’était génial ! Il y a une magie, une énergie dingue dans cette ville. Nous avons tourné au milieu des new-yorkais.

Ce docu-réalité, à l’écriture novatrice, est un véritable carton aux États-Unis, qu’est-ce qui fait la force de ce programme selon vous ?
La richesse, le pouvoir, la vie de ces hommes d’affaires qui ont réussi sont déjà des éléments qui fascinent. Voir ces chefs d’entreprise échanger pendant une semaine leur costume trois pièces pour enfiler un uniforme de simple employé, se faire passer pour le « nouveau venu » dans leur propre entreprise et surtout, les voir subir les foudres de « petits chefs ». C’est du jamais vu ! Sans oublier le côté humain de ce programme, la remise en question de ces patrons, les rencontres qu’ils vont faire, tous ces éléments vont changer leur vie et celle de leurs employés.