Election départementale: la droite en tête, le PS en recul, le FN en tête dans 40 départements

  • Carole Roldane
  • 23, mars 2015 à 9h21

Avec une participation plus haute que prévue, les élections départementales 2015 auront bénéficié à l’UMP qui arrive en tête, voyant derrière lui le Front National, tandis que le PS subit une véritable défaite.

Hier (dimanche), c’est la droite qui est arrivée assez largement en tête dimanche du 1er tour des départementales 2015, laissant loin derrière une gauche trop divisée et qui devrait perdre une trentaine de ses conseils généraux sur 61. Le FN fait moins que ce que prévoyait les sondages qui le créditait de 30%, le parti de Marine Le Pen obtient quand même plus de 25%, mais elle perd “son duel” face à Nicolas Sarkozy qui sort des urnes avec plus de 30% des voix (UMP-UDI).

Notez que la Corrèze, le fief de François Hollande peut basculer à droite !
Hier, Manuel Valls et Brice Hortefeux (UMP) ont martelé que le FN n’était pas le ” premier parti de France”.

De son côté,  Nicolas Sarkozy a expliqué :
Aux électeurs du FN, je dis que nous entendons leur exaspération. Mais ce parti, qui a le même programme que l’extrême gauche, qui s’est félicité de l’élection de l’extrême gauche en Grèce, n’apportera aucune solution aux Français.”

Pour Sarkozy, l’alliance des partis de l’UMP et de l’UDI de Jean-Christophe Lagarde a fonctionné. Ils récoltent près de 31% des voix et 220 sièges dès le premier tour. Dans les cantons où l’UMP sera absente au deuxième tour, le ni-ni reste d’actualité : L’UMP n’appellera pas à voter gauche ou pour le FN.

Avec seulement 22% des voix pour cette élection départementale, le PS évite “l’humiliation” : 56 de ses candidats sont élus dès le premier tour mais 500 ont disparu dès le premier hier soir…

Quelques réactions :
Marine Le Pen sur BFM :
Nous nous implantons à un niveau extrêmement haut, nous sommes en tête dans 43 départements.” #BourdinDirect”

Nicolas Sarkozy :
L’alternance est en marche. Rien ne l’arrêtera”. #departementales2015.

Sur le fil Twitter du PS :
“@jccambadelis (Jean-Christophe Cambadélis)
Là où la gauche ne peut concourir, j’appelle au désistement républicain. Et je demande la réciproque.” #departementales2015″

Le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde :
Temps de parole scandaleux sur @France2tv 2 mn pour @UDI_off 20mn pour l’extrême droite! Malgré l’échec du FN ils continuent… L’ @UDI_off et l’ @ump largement en tête,score moindre de l’extrême droite,la gauche éliminée dans 1 nombre historique de canton Alternance!“.

UMP-UDI-DVD : 35,60%
PS-DVG-UG : 28,13%,
FN : 25,29%
PC : 6,05%,
EELV : 2%.