Elie Semoun parle de son « sentiment d’insécurité » (Interview)

  • Carole Roldane
  • 20 mars 2015

Alors qu’il tourne pour Canal Plus dans la série « Ma pire angoisse » diffusée dans Le Before du Grand Journal, l’humoriste Elie Semoun a rencontré une équipe du Parisien :
« Je suis le symbole de plein de chose que des gens n’aiment pas, et ça, ça me dérange. Ce qui se passe en Israël par exemple, ça m’intéresse mais je ne suis ni sioniste, ni pro-Palestinien, ni pro-Israélien Etc. Je vois cela de loi, je suis Français. On me traite de sioniste, de truc qui me passe par dessus la tête… »…

« Oui, j’ai encore de l’affection pour Dieudonné » : Elie Semoun.

Sur Dieudonné :
« Oui, j’ai encore de l’affection pour Dieudonné. Il m’arrive d’avoir encore des contacts avec lui. Lorsque j’ai fait mon spectacle, sa femme est venue, ses avocats également. Evidemment, je ne cautionne pas ses propos. Mais nous avons travaillé 15 ans ensemble alors, ça créer des liens ».

Il ajoute :
« Le climat est anxiogène, les attentats, l’antisémitisme… Ma pire angoisse, c’est ce que je reçois sur mon Twitter ou mon Facebook, des insultes comme youpin, sale juif, et j’en passe. Ma pire angoisse, c’est cette violence gratuite qui peut tomber sur moi, sur d’autres« .