Emmanuel Macron énervé contre ses secrétaires

Emmanuel Macron: ces images violentes dont sa belle-fille a honte !

  • Mieger Tristan
  • 3 juillet 2020

Emmanuel Macron: Tiphaine Auzières, la fille de Brigitte Macron, s’est récemment confié sur son rapport avec la politique menée par son beau-père. Si elle se dit admirative, elle déplore tout de même les nombreuses violences qui animent le quinquennat d’Emmanuel Macron.

Tiphaine Auzières admire Emmanuel Macron

Plutôt discrète dans les médias depuis qu’Emmanuel Macron est devenu Président de la République, Tiphaine Auzières a pris la parole très récemment dans les colonnes de Gala pour s’exprimer sur son beau-père. La jeune femme se dit plutôt “admirative de sa capacité de travail et de sa détermination à essayer de trouver des solutions durant ce quinquennat qui a connu des crises inédites”. Mais il y a une chose qui la dérange, c’est le fait que les français ne respectent pas la fonction : “Qu’on aime l’homme ou pas, il y a une question de respect de la fonction”.

Avec cette phrase, elle critique notamment les violences envers le chef de l’état, puisque ça joue sur sa vie de famille également. En effet, la fille de Brigitte Macron explique que si les adultes étaient maintenant solides, il fallait faire attention aux enfants : “Nous, les adultes de la famille, nous sommes armés et les critiques renforcent encore le lien entre nous qui est très solide. Mais il faut veiller à ce que les enfants ne soient pas déstabilisés par des propos désagréables à l’école“. Et Tiphaine Auzières a déjà débuté son travail pour expliquer les choses convenablement à ses enfants.

Thiphaine Auzières a honte des violences

Si Tiphaine Auzières reconnaît qu’Emmanuel Macron est une cible de choix en étant Président de la République, elle a tout de même honte de la violence des détracteurs de son beau-père : “Je suis scandalisée quand je vois Emmanuel Macron dans une scène de pendaison ou de décapitation, je ne sais plus, je ne veux pas voir ce qui circule, poursuit celle qui est engagée à ses côtés depuis longtemps. Je trouve cet excès de violence détestable. J’essaye de préserver mes enfants de ces images”.

Une scène lui a notamment fait beaucoup de mal, c’était lors d’une manifestation contre les réformes de l’Université et de la SNCF à Nantes en mai 2018. A ce moment précis, une effigie d’Emmanuel Macron avait été pendue et incendiée par plusieurs plaisantins : “Je prends les devants et explique beaucoup les choses pour rendre mes enfants citoyens et qu’ils comprennent ce qui se passe. Je suis scandalisée quand je vois Emmanuel Macron dans une scène de pendaison ou de décapitation, je ne sais plus, je ne veux pas voir ce qui circule…”. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#tiphaineauziere

Une publication partagée par David Genzel (@davidgenzelofficial) le


Avocate de formation, la fille de Brigitte Macron se lance aujourd’hui un nouveau défi, celui de la création d’un lycée privé à Paris, baptisé Autrement, qui a pour vocation d’offrir une éducation d’excellence à tous : “Nous avons mis au point des méthodes d’enseignement innovantes qui valorisent la confiance en soi et les compétences extrascolaires. Les frais de scolarité iront de “quelques dizaines d’euros” pour les élèves boursiers à 11.000 euros”. L’idée est simple, c’est de faire suivre aux lycées le cursus pré-bac en deux ans et pour la troisième année, il s’agit de les préparer au mieux à leurs futures études.