Emmanuel Macron

Emmanuel Macron : l’annonce qui va plaire au Français, il va débloquer une énorme somme pour les aides à domicile!

  • Julie Bourdin
  • 6, août 2020 à 17h52

Emmanuel Macron est actuellement en vacances avec son épouse et sa famille au Fort de Brégançon. Mais le chef de l’Etat ne prend jamais vraiment de vacances. Alors, malgré son déplacement à Bormes-les-Mimosas, il n’a pas hésité à quitter son cocon pour reprendre du service rapidement. En effet, il se rendait mardi 4 août dernier à Toulon.

L’objectif était de rencontrer des personnes concernées par le domaine de la dépendance. Acteurs aidants ou acteurs aidés, Emmanuel Macron a pris le temps de discuter avec ces personnes qui l’ont éclairé sur la réalité de ce milieu. À la suite de ces entrevues, le Président de la République réaffirme que les aides à domicile recevraient une prime Covid avant Noël.

Emmanuel Macron s’engage sur le terrain de la dépendance, pour l’inclusion et la reconnaissance

Emmanuel Macron annonce donc que le gouvernement a fait un oubli regrettable en ne mentionnant pas le travail des aides à domicile. Et surtout en oubliant de leur offrir une prime. Comme à tous les secteurs en première ligne durant la première vague, ils le méritent amplement. En effet, pendant le pic de la crise sanitaire, c’est avec courage est abnégation que des milliers de personnes ont continué d’aider des français en état de dépendance. Qu’ils s’agissent de personnes handicapées ou de personnes âgées, ce sont près d’un million et 200 000 personnes qui reçoivent ce type de service à domicile. Et ce chiffre va tendre à augmenter dans les prochaines années.

Dans ce secteur professionnel qui a pris des risques pour venir en aide à son prochain, ce sont encore une fois les femmes qui sont représentées en grande majorité. Les aides à domiciles ne comptent en effet que 3% d’effectif masculin. Alors, Emmanuel Macron dit “elles” plutôt que “ils”. Son allocution aura satisfait les parties représentées. Voici sa déclaration.

Le Président de la République prend des décisions fortes de sens

Le Président de la République répare alors le 4 août dernier l’erreur de l’oubli de la Prime Covid. Cette prime sera versée avant Noël aux personnes qui ont permis aux personnes dépendantes de continuer à vivre au mieux malgré la pandémie. Pour que chaque aidant, soignant ou accompagnant puisse recevoir une prime de 1000 euros, l’Etat partagera le financement à moitié avec l’Assemblée des Départements de France (ADF). Chaque partie s’engage à participer à hauteur de 80 millions d’euros.

Mais au delà de la prime aux aidants, Emmanuel Macron tient à se pencher sur la question des personnes dépendantes. Un loi, appelée Autonomie, qui va faire en sorte de permettre à tous de vivre ensemble. Plus question de mettre de côté ni ces personnes dépendantes, ni ces métiers qui leur apportent des soins. Soignants, aidants, accompagnants, pour Emmanuel Macron il est temps de revaloriser leurs travails. En effet il devient impératif de rendre plus attractif ces métiers. Car ce sont des métiers clés dans notre sociétés, qui seront très demandés dans les 20 prochaines années.

Le pays doit prendre soin de ses aînés et de ses concitoyens dans le besoin

Pour parler de toutes ces personnes sans qui la société ne fonctionnerait pas convenablement, Emmanuel Macron utilise une métaphore très parlante. En effet, il parlera de “tissus de la Nation”, celui par lequel “nous tenons tous ensemble”. Une bien belle image en effet pour saluer le travail difficile de personnes sans qui nos aînés notamment ne pourraient plus mener une vie digne.

Grâce à cette prime, c’est donc tout la pays qui remercie ces personnes de leur engagement. Et avec le projet de la loi Autonomie, ce secteur sera dynamisé et valorisé. En effet, un pays tel que la France ne peut pas se permettre de laisser les personnes dépendantes dans l’ombre. Les métiers du soin à domiciles devront prendre de la valeur aux yeux de tous. Certains iront jusqu’à dire que ce secteur devrait faire partie du plan de relance de l’économie. Mais pour le moment, le gouvernement et les départements s’attellent à réunir les sommes promises.

Emmanuel Macron agit pour réparer les tords trop longtemps causés à ce secteur professionnel

Avec ce projet, Emmanuel Macron s’engage sur un terrain longtemps abordé mais jamais traité. En effet, les Présidents de la République qui l’ont précédé ont toujours mis de côté ce secteur de la dépendance. Aujourd’hui, il souhaite donc le mettre en lumière car c’est vers une France inclusive qu’il souhaite diriger les citoyens. Cette reconnaissance, de nombreuses personnes l’attendaient. De plus, il n’oublie pas de compter, et de remercier, ceux et celles qui aident et soignent et dont ce n’est pas le métier principal.

Ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l’Autonomie, Madame Bourguignon, ne prendra pas son rôle à la légère. En effet, c’est un projet titanesque qui commence. Car dès la rentrée de septembre, Madame la Ministre devra mener une réunion qui prendre acte des tenants et des aboutissants de ce nouveau combat politique. Cette action sera appelée le Laroque de l’autonomie. Ainsi, il est fait une référence qui a son importance. Celle qui évoque Pierre Laroque, le fondateur de la Sécurité Sociale. De plus, ce travail devra également parvenir à proposer des congés indemnisés aux proches ayant un rôle d’aidants. Une reconnaissance supplémentaire pour autant de personnes trop longtemps négligées.

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.