Emmanuel Macron : ses nouvelles directives envisagées pour les vacances d'été

Emmanuel Macron: ses nouvelles directives envisagées pour les vacances d’été

  • Julie Bourdin
  • 6 mai 2020

Emmanuel Macron, le Président de la République, était en déplacement dans une école primaire le 5 mai. Les parents surtout, mais aussi les personnels enseignants, attendaient son intervention avec impatience. Et nous tous, espérons en savoir plus quant à nos vacances d’été. Le confinement dure depuis le 17 mars et il tarde à tous de pouvoir prendre de la distance avec son domicile. Les vacances d’été ont été évoquées par Emmanuel Macron mais toujours avec beaucoup de précaution. Car malgré les annonces du premier ministre concernant le déconfinement progressif, nous sommes toujours dans le flou concernant l’avenir.

Le déconfinement soulèvent de nombreuses questions, Emmanuel Macron apporte des éléments de réponses

Emmanuel Macron, et le gouvernement avec lui, est dans une logique de temporisation. Il faut gagner du temps avant de pouvoir faire des annonces fermes et claires. Car seule l’évolution de la pandémie au jour le jour nous donne de la visibilité sur l’état de la crise sanitaire. C’est donc difficile de faire des projets et de prendre des décisions fermes sur le long terme. La crise sanitaire due à la pandémie de covid-19 est totalement inédite. Les gouvernements à travers le monde tâtonnent et expérimentent avec précaution pour tenter de sauver les économies et de protéger les population en même temps. Tous pris de court par la pandémie, les pertes humaines sont très lourdes. En France nous venons de dépasser la barre des 25 000 décès. Un constat alarmant mais qui aurait était quatre fois plus important sans les mesures de confinement.

La fin du confinement nous permettra-t-il de partir en vacances ?

Mais maintenant que le confinement a fait ses preuves et que le virus circule moins, il va falloir tenter de recommencer à vivre sans le confinement. Les hôpitaux ont à présent des places suffisantes pour accueillir et soigner les malades. Dans certains départements en tout cas, ceux affichés en vert sur les cartes présentées par le ministre de la santé, Olivier Véran. Reste à savoir dans quelles conditions une vie normale peut s’appliquer en temps de pandémie. L’état d’urgence sanitaire est prolongé jusqu’au 24 juillet et il pourra être prolongé à nouveau le cas échéant. Nous devons donc faire une croix sur les vacances d’été ?

Le premier ministre, Edouard Philippe, a parlé d’une distance maximale de 100 kilomètres pour les déplacements. Des déplacements qui doivent nécessiter des motifs impérieux et une justification. Dans ces conditions, comment imaginer pouvoir se rendre en vacances ? De plus, les habitants de zones vertes peuvent-ils se rendre dans les zones rouges ? Et l’inverse est-il possible ? Autant de questions auxquelles le Président de la République veut prendre le temps de répondre. Car la visibilité est trop faible encore pour pouvoir donner des avis tranchés sur ces questions.

Lors de son déplacement dans une école primaire, il est interrogé par deux journalistes. Elles n’hésitent pas à lui poser les questions qui sont sur toutes les bouches des français. Mais les réponses d’Emmanuel Macron sont très mesurées.

Des questions trop précoces selon Emmanuel Macron, temporiser est important pour prendre les bonnes décisions

Selon lui, nous pourrons envisager le sort des vacances au début du mois de juin. Les déplacements hors de France semblent exclus mais un espoir subsiste. Il faudra, pour savoir, certainement attendre les résultas chiffrés de l’évolution de la pandémie en France au cours du mois de mai. Le déconfinement aura commencé à montrer ses premiers résultats. Et c’est en fonction de cela que le gouvernement décidera donc de la marche à suivre. Car, pour l’économie et pour les français, il ne souhaite pas devoir revenir en arrière et replonger les français dans une période de confinement. Les efforts ont été faits et ont fonctionné. Il serait alors difficile de concevoir que tous ces efforts aient été vains. Plutôt que de parler de vacances, Emmanuel Macron préfère d’abord pour parler de la rentrée des classes.

Là où le Président de la République a été clair c’est que les déplacements à l’international seront grandement limités, même pendant les vacances d’été. Peut-être que les personnes qui doivent se déplacer pour le travail pourront le faire ? Ou les étudiants issus des départements d’outre-mer pourraient rejoindre leurs parents ? Aucun cas précis n’a été abordé. C’est avec des pincettes que nos dirigeants parlent des mesures futures. Car ils ne peuvent pas savoir de quoi l’avenir sera fait dans un tel contexte sanitaire. Toutefois, le Président de la République assure que les éclaircissements vont arriver.

Le virus continue de se déplacer et il se sert de nous comme véhicule

Pour éviter que le virus se propage rapidement à nouveau, nos déplacements vont rester limités. Il donc également dit que les mesures ne seront finalement pas très différentes entre les zones vertes et les zones rouges de la France. La seule chose qui les différencie ce sont les places de réanimation disponibles dans les hôpitaux. Aussi, il a tenu à rappeler que le virus est toujours actif même dans les zones vertes. Les gestes barrières seront essentielles pour empêcher le virus de circuler comme il le faisait au début de la pandémie. Alors, même si le Président de la République tente de temporiser au maximum, il paraît clair que nos vacances d’été sont compromises. Elles ne ressembleront en rien à ce que nous avons connu jusqu’à présent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron) le

En attendant, ne perdons pas de vue l’objectif qui est de limiter la propagation du virus. Ainsi, nous permettons aux hôpitaux de ne pas augmenter leur cadence déjà très élevée. Puis, nous devrons attendre les mesures au compte goute du gouvernement. Pour ne pas être trop déçus, nous devons garder en tête que nous ne retrouverons pas notre vie d’avant tant que le virus sera sur le territoire.

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.