Enora Malagré balance du lourd sur TPMP

Enora Malagré balance du lourd sur TPMP, « A la fin de TPMP j’étais devenue… »

  • Carole Roldane
  • 21 avril 2020

Avec ses « coups de gueule en rafales » et son verbe haut, Enora Malagré était (presque) devenue une « une bête de foire » dont on attendait les dérapages dans TPMP. Dans un entretien, la jeune femme explique sur son image :

« Dans de « Touche pas à mon poste ! », j’avais une image s*xy. Cela a changé mon rapport aux hommes« , commence « Eno ».

D’un coup, j’étais apprêtée, blonde, tous seins dehors

Visiblement, son image ne lui convenait plus comme Enora Malagré tente de l’expliquer :

« Jusque-là, j’avais été un garçon manqué, une rigolote. D’un coup, j’étais apprêtée, blonde, tous seins dehors, et avec la notoriété de la télé. Tout a changé vis-à-vis des hommes. Je plaisais plus et à n’importe qui. J’étais perdue. Je suis devenue débile. (…)

Aucun homme n’en avait plus rien à faire de ma conversation. Il suffisait que j’ouvre un peu mon décolleté et ils étaient emballés. Tu ne sais plus qui tu es et, de toute façon, tout le monde s’en fiche de qui tu es »

, conclut la jeune femme de 37 ans.

Enora Malagré : pourquoi elle a dévoilé un large décolleté sur Instagram

Actuellement au théâtre et dans l’émission De quoi j’meange sur C8, le programme d’Enora Malagré est au moins chargé. Mais le Breton trouve le temps ce jeudi 5 mars de poster une photo la plus sexy sur Instagram avec une idée bien précise en tête…

Ah, les joies d’Instagram…. il ne se passe pas un jour sans qu’une nouvelle photo ne panique la communauté. On pourrait même être tenté de définir plusieurs catégories de profils affichant ce type de contenu. Nous avons d’abord les modèles avec Emily Ratajkowski en tête de ligne.

Chacune de ses publications atteint facilement le million de likes, comme cette photo au décolleté plongeant au réveil qui a fait son petit effet. Alessandra Ambrosio, n’est pas en reste, atteste de sa publication traitant du Carnaval de Rio à laquelle elle a évidemment participé.

Niveau audience carton, on peut aussi compter sur l’ancienne Miss. On pense par exemple à Malika Ménard qui a fait vivre à ses fans sa séance photo pour une marque de lingerie féminine.

Les «filles de» ont également leur mot à dire. Ninon Dechavanne, fille du célèbre présentateur de télévision, peut en témoigner avec une série de plans seins nus. Toutes ces photos et les goûts qui en découlaient ont évidemment donné une petite idée à Enora Malagré.

« Je vérifie une théorie »

La chroniqueuse et actrice de télévision a, jeudi 5 mars, posté une photo pour le moins évocatrice sur Instagram. On le découvre ainsi en prenant un selfie en plongeant avec un décolleté très affirmé. Cette photo est accompagnée d’un petit message: « Je teste une théorie. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Je vérifie une théorie …

Une publication partagée par Enora Malagré (@enoramalagre) le

L’idée est donc de voir dans quelle mesure une photo de ce type peut booster une publication. Malgré ses secrets poignants sur sa lutte contre l’endométriose, qui accompagne son quotidien depuis plusieurs années, la jeune femme reste entière et rompt les codes des réseaux sociaux en dénonçant une pratique devenue très courante. Il ne reste qu’une question à poser à Enora Malagré: la théorie est-elle validée?