Faut-il montrer le visage des terroristes ? La réponse en Une de Charlie Hebdo

  • Carole Roldane
  • 3 août 2016

Est-il nécessaire de publier l’identité, nom et photographie, des terroristes ? Charlie Hebdo répond à sa manière.

BFM TV et le quotidien Le Monde ont décidé de ne plus publier les photos des jihadistes commettants des attentats et des atrocités car selon Fethi Benslama (professeur de psychopathologie), les terroristes veulent qu’on entende parler d’eux dans les médias.

« Les tueurs de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray n’étaient pas des fous… »: Charlie Hebdo.

Cible d’un attentat le 7 janvier 2015 au cœur de sa rédaction, Charlie Hebdo revient sur l’attentat qui a coûté la vie au père Hamel à Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet.
A la Une du journal satirique, on aperçoit un terroriste avec une « tête de cul », vêtu d’un survêtement et d’une casquette. Il tient un couteau ensanglanté dans sa main et parait ridicule.

Dans son édito, le caricaturiste Riss explique :
« S’il y avait des naïfs pour y croire encore, ils n’auront désormais plus d’excuse. Les tueurs de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray n’étaient pas des fous… ».

Sur Twitter, le Philosophe Raphaël Enthoven écrit en légende :
« #CharlieHebdo tranche le débat !« .

Quelques réactions :
Christophe Beaugrand : « Je vous aime » (en direction de Charlie Hebdo -NDLR).

Vanity Fair : « La nouvelle une de « Charlie Hebdo » va faire parler d’elle« …