France Coronavirus : de nouvelle règles dévoilées enfin pour les festivals estivaux

Le coronavirus a eu un virulent impact sur la scène française. Les festivals pourront de nouveau accueillir du public cet été en France, mais en suivant un protocole très strict.

Coronavirus Les festivals de musique de l'été se tiendront en France !
© Benoit Tessier, REUTERS

Le coronavirus, et plus précisément la Covid-19 et ses variants, mènent la vie dure au monde entier. Mais ce sont les secteurs économiques qui regroupent un public qui se retrouvent privés d’activité depuis bien longtemps. Les bars, les restaurants, les musées, les théâtres, les cinémas et bien d’autre. Tout ce qui attrait également malheureusement à la culture et au divertissement. Des éléments pourtant essentiels pour une société saine et équilibrée. Mais un communiqué du ministère de la Culture vient peut-être de donner de l’espoir aux festivaliers et LDpeople vous dit tout.

Le coronavirus est toujours une donnée présente dans les plans de l’été prochain

Face au coronavirus qui sévit dans le pays, les gestes barrières restent la norme. Mais le gouvernement se refuse à l’idée de rester les bras croisés en attendant la fin de la pandémie. En effet, elle dure depuis déjà plus d’un an et pourrait durer encore bien longtemps. Aussi, le communiqué du ministère de la Culture remet les festivals de musique au gout du jour. Une très bonne nouvelle ! Mais les restrictions associées à cette réouverture des festivals de cet été sont très strictes.

L’accueil des spectateurs en festival se fera sous des règles strictes

Une jauge de 5 000 festivaliers est fixée au plus haut. Ce sera donc pour les plus grands festivals. De plus, les personnes assistants aux concerts devront respecter les gestes barrières. Distanciation d’un mètre au moins notamment et port du masque indispensable. Une perspective qui n’enchante pas vraiment les fans de concerts. Le but est de lutter contre le coronavirus et sa propagation évidemment. Et tout le monde le comprend. En revanche, il reste difficile d’imaginer la tenue d’un tel événement sans danse et sans effervescence.

La France se devait d’offrir la possibilité aux festivals de s’organiser pour cet été dès maintenant. À travers ce communiqué c’est donc chose faite. Mais cela suffira-t-il à concrétiser des projets d’envergure pour l’été prochain ? LDpeople précise également que des fonds d’aide vont venir soutenir les festivals. Ce sont 30 millions d’euros qui viendront à l’appui des éventuelles annulations.

La situation sanitaire peut s’améliorer ou bien se détériorer d’ici cet été

En effet, le coronavirus n’est pas encore totalement maîtrisé sur le territoire français, comme ailleurs. Le ministère de la Santé précise donc que les restrictions pourront se durcir si la situation sanitaire venait à se détériorer. De plus, le couvre-feu de 18h à 6h est toujours en vigueur dans tout le pays. Avec de telles contraintes, certains festivals auront alors peut-être intérêt à bénéficier des aides plutôt que d’ouvrir leurs portes à perte. Les calculs commencent et l’incertitude est grande pour la suite. Car l’arrivée des variants en grand nombre en France inquiètent. La situation sanitaire pourraient en effet se dégrader rapidement et contraindre le gouvernement à prendre des mesures moins populaires telle qu’un nouveau confinement.

L’avenir reste très incertain mais la ministre de la Culture se mobilise

Le coronavirus sera sûrement encore l’un des thèmes principaux de l’actualité pour l’été prochain. Les festivals peuvent-ils imaginer d’autres solutions pour se maintenir ? Peuvent-ils faire quelques chose pour tenter d’alléger le protocole fixé pour le moment ? Des tests à l’entrée des festivals peut-être ? Pas de doutes, si certains habitués des festivals se réjouissent de ce communiqué, les organisateurs et d’autres amateurs de concerts sont très sceptiques.

La France pourra assurer l’ouverture de certains festivals. Vivre un été sans festivals est bel et bien exclu pour Roselyne Bachelot. Reste à voir dans quelles mesures les restrictions nécessaires pourront s’appliquer et comment va évoluer la situation sanitaire dans les prochains mois.


Avatar

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.