Franck Ribéry: Sa réponse

Franck Ribéry: Sa réponse “cash” sur ses critiques, qu’on me juge que pour le foot!

  • Carole Roldane
  • 7, avril 2020 à 13h07

L’histoire d’amour entre les Français et Franck Ribéry n’a jamais été simple. Récemment, le joueur a été fortement attaqué après avoir mangé un steak couvert d’or :

Mais je fais ce que je veux dans ma vie privée. Qu’on me juge pour le foot ! Dès qu’on peut, on me cherche des poux dans la tête. Certains médias, des réseaux sociaux, ne pensent qu’à ça.”

“Ils ne font pas référence à ma longévité et mes performances. (…) On ne parle que du steak de Ribéry ! Certains prennent un malin plaisir à me nuire“, avoue-t-il agacé.

Je ne peux pas faire les choses à moitié

Sur son départ de l’équipe de France en 2014, Franck Ribéry qui a porté le maillot bleu à 81 reprises, explique :

Je ne peux pas faire les choses à moitié. J’ai besoin qu’on soit loyal avec moi. L’équipe de France comptait pourtant beaucoup pour moi. J’ai des souvenirs exceptionnels de 2006 !”

“Il y a eu aussi des moments très difficiles. Mais le positif prend le dessus sur mon parcours en sélection. Savoir d’où je viens et porter le maillot bleu reste une des plus belles choses qui me soit arrivée“.

Franck Ribéry mange une entrecôte recouverte de feuille d’or et se fait vivement critiquer

Pour beaucoup, la vidéo de Frank Ribéry mangeant un steak couvertes de feuilles d’or à Dubaï semble être une véritable provocation, comme pour la journaliste Audrey Pulvar: dans le monde. “Message d’un journaliste qui a irrité l’athlète.

Ma réussite c’est avant tout grâce à Dieu

Dans une histoire publiée sur Instagram, Franck Ribéry répond méchamment à ses adversaires: Aux jaloux et aux braves, certainement nés d’une cagoule trouée: baise tes mères, grands-mères et même un arbre généalogique.

Mon succès est plus tôt merci à Dieu, moi et mes proches qui ont cru en moi, pour les autres vous n’étiez que des pierres dans mes chaussettes. Quant aux pseudo journalistes qui ont toujours été critiqués contre moi, mes actions (dernier exemple: le prix de ce que je mange!)

Quand je fais des dons (…) pourquoi n’est-il diffusé par aucun grand média national? Vous préférez parler des vacances que je passe en famille, analyser mes activités, ce que je mange, etc. Oh, oui, à cause de ce genre de banalité, vous êtes présent – résume Franck Ribéry.

A noter que le FC Bayern (club de Ribéry) a infligé une lourde amende à son attaquant pour ses propos.