François Hollande se décrit comme un “Président audacieux” (Audience de son intervention)

  • Carole Roldane
  • 15, juillet 2015 à 10h15

Hier, à l’occasion de son intervention télévisée en ce 14 juillet, François Hollande s’est décrit comme un “Président audacieux” . Une petite phrase que nombre de médias ont retenu et sur laquelle l’opposition s’est ruée afin de tacler son bilan.

Pour le chef de l’état, la croissance est là

Pour le chef de l’état, la croissance est là : “La croissance est là mais elle est trop faible. Les baisses d’impôts vont continuer en fonction des possibilités de notre économie. Mais il n’y aura aucune hausse.”

Sur le chômage (l’un de ses points faibles avec les augmentations d’impôts aux yeux des Français) : “Sans baisse de chômage durable, je ne serai pas candidat en 2017. J’ai une obligation de résultat. Je dois assumer cette tâche. Je ne vais pas annoncer quelque candidature que ce soit. Nous sommes à deux ans de l’échéance. Vous avez vu les sujets qui sont les miens? La Grèce, l’Iran, le terrorisme. Si je pensais à l’élection aujourd’hui, je serais à côté du sujet…

S’adressant aux journalistes David Pujadas et Claire Chazal, Hollande leur a souhaité de connaitre des ” présidents aussi audacieux ” que lui dans les réformes.

Côté audience, son intervention sur TF1 et France 2 en direct de l’Elysée a réuni 6,6 millions de téléspectateurs (3,8 millions de téléspectateurs sur TF1 (part d’audience de 26,7%), et par 2,8 millions de téléspectateurs sur France 2.