jean-pierre pernaut

“Frise le ridicule” Jean-Pierre Pernaut pousse un énorme coup de gueule une nouvelle fois sur les mesures sanitaires

  • Pierre Lefort
  • 21, novembre 2020 à 14h17

Le 17 novembre dernier, le journal de TF1 a mis en avant sur une situation étonnante : à quelques encablures de la France, à Monaco, les boutiques ont le droit de rester ouvert. Jean-Pierre Pernaut, le célèbre présentateur a exprimé, comme souvent, très franchement son point de vue sur le sujet.

Jean-Pierre Pernaut est une forte personnalité qui n’hésite pas exprimer franchement ses avis : il est quelquefois étonné ou contrarié par des protocoles sanitaires établis pour cette épidémie de Covid-19. Au journal de 13 heures, qu’il va quitter à la fin de l’année 2020, le présentateur est coutumier des coups de gueule. Il n’hésite pas à égratigner les décisions du gouvernement ou des attitudes inappropriées des Français. Sur le réseau social Twitter, c’est exactement la même chose.

Jean-Pierre Pernaut est choqué par une scène sur la route en plein confinement

Jean-Pierre Pernaut étonné par les embouteillages

Au moment du reconfinement, le journaliste de TF1 a été très entonné des embouteillages sur les routes. « Je pense que les fleuristes sont fermés, les libraires sont fermés, les magasins de jouets sont fermés… Mais le reste fonctionne », avait-il indiqué, expliquant, d’après lui, que cela « clochait ». Il faut dire que la situation économique des petits commerçants préoccupe énormément le présentateur. Le 17 novembre dernier, une grande part de son JT était consacré à la fermeture des commerces non-essentiels et des problèmes rencontrés par les patrons de ces établissements.

Pernaut dénonce des incohérences

Une situation encore plus étonnante si l’on compare à Monaco, Principauté qui se trouve dans les frontières hexagonales, mais qui n’a pas les mêmes règles en application. Sur ce territoire, pas de confinement. Un couvre-feu est mis en place, mais une dérogation est donnée aux « clients des restaurants ». De quoi offrir un moment de liberté aux Français qui habitent près de Monte-Carlo et peuvent y aller pour se déconfiner. Dans son journal, Jean-Pierre Pernaut considère que cette situation « frise le ridicule »« Là-bas, apparemment, il n’y a pas de Covid-19 dans les restaurants et les commerces, qui sont ouverts. Ils n’ont jamais eu autant de clients venus de chez nous ». Encore une exception qui risque de déplaire aux commerçants français.

Jean-Pierre Pernaut pousse un coup de gueule remarqué contre Emmanuel Macron

Jean-Pierre Pernaut, un homme libre

Au fil des années, Jean-Pierre Pernaut a toujours cultivé une grande liberté de parole. Entre deux sujets, pendant les transitions, il n’hésite pas à donner son point de vue et même à critiquer les gouvernant lorsqu’il le souhaite. Il n’a pas hésité à lancer quelques pics à Emmanuel Macron par rapport à sa gestion de la crise sanitaire qui a été jugée peu efficace et cohérente par le présentateur. Pernaut est devenu une véritable institution en France. Il est à la barre du 13h de TF1 depuis plus de trente ans. Ses JT cartonnent et font de belles audiences. C’est le secret de sa longévité. Son journal est centré sur le terroir et la tradition. Il met en avant la France rurale et les métiers avec un savoir-faire ancestral.