Héritage Hallyday : la justice protège Laura Smet et David Hallyday et gel une partie des royalties

  • Carole Roldane
  • 19 décembre 2018

Une sorte de ‘cadeau de Noël’ avec une semaine d’avance. Mardi, les deux aînés du rocker ont vu la justice demander le gel d’une partie des royalties versées par les maisons de disques sur les albums de Johnny Hallyday.

Laura Smet et David Hallyday étaient à l’origine de cette demande

Laura Smet et David Hallyday étaient à l’origine de cette demande face à Laeticia Hallyday. Leur objectif : geler les royalties des différents albums de Johnny Hallyday auprès de ses trois maisons de disques que sont Warner, Universal et Sony. Avec cette décision du Tribunal de grande instance de Paris, les juges bloquent 37,5% des royalties des albums de Johnny, soit les parts qui devraient revenir à Laura Smet et David Hallyday si le droit français venait à s’appliquer dans cette affaire compliquée d’héritage avec cet enjeu de taille : Chaque année, Johnny Hallyday touchait 800.000 euros sur les ventes de ses albums et ce sera plus désormais avec le succès de son album posthume « Mon pays c’est l’amour »…