Hier dans le bureau du juge Nabilla Benattia et Thomas Vergara sont restés campés sur leurs positions. Explications

  • Carole Roldane
  • 17, décembre 2014 à 11h50

Ecrouée depuis le 9 novembre à la prison pour femmes de Versailles, Nabilla Benattia et Thomas Vergara ont été confrontés une nouvelle fois en face à face dans le bureau du juge.
Selon l’AFP, les deux protagonistes maintiennent leurs versions qui, selon le juge ne sont pas crédibles par rapport aux constatations du médecin légiste, le juge espérant une seule version des faits lors de cette confrontation qui aura durée plus de quatre heures et qui a eu lieu dans un climat relativement serein malgré quelques moments de tension.

Selon Nabilla, c’est lors d’une grosse dispute que son compagnon s’est empalé seul sur le couteau ; mais selon Thomas Vergara, c’est Nabilla qui avait le couteau en main. Cette dernière aurait alors porté un ” coup” dans la confusion alors que Thomas souhaitait juste la maîtriser. Toujours selon le parquet, la lame s’étant enfoncé profondément dans les chairs de Thomas Vergara, seul un coup pouvait donner une telle blessure.

La vedette de téléréalité Nabilla, mise en examen pour tentative de meurtre, et son compagnon ont campé sur leurs positions lors d’une confrontation mardi, ouvrant la voie à une possible remise en liberté de la starlette avant Noël, a-t-on appris auprès du parquet de Nanterre.

Les avocats de Nabilla ont déposé une seconde fois une demande de remise en liberté qui va être examinée et qui pourrait laisser libre Nabilla Benattia durant les fêtes de fin d’année après le rejet de la cour d’appel de Versailles faites fin novembre.