iTélé : “Le droit d’information est un droit que je ne me vois pas entraver” : Laurence Ferrari

  • Carole Roldane
  • 31, octobre 2016 à 10h43

Ce jeudi, Laurence Ferrari doit coanimer avec Ruth Elkrief (de BFMTV) le second débat de la primaire de la droite et du centre. A cette occasion, elle est revenue sur la grève touchant iTélé qui dure depuis trois semaines.

“A titre personnel, j’estime que je ne peux pas faire grève”

Récemment accusée dans “On n’est pas couché” par l’animateur Christophe Hondelatte de ne pas s’exprimer sur la grève impactant iTélé, Laurence Ferrari s’est défendue sur France 5 :
J’ai déjà exprimé toute ma solidarité envers mes confrères de la rédaction. J’y travaille depuis quatre ans au quotidien, et pour moi, c’est une des plus belles rédactions de France. Elle m’a redonné la foi dans le journalisme mais j’estime que le droit d’information est un droit que je ne me vois pas entraver. A titre personnel, j’estime que je ne peux pas faire grève“, a confirmé Laurence Ferrari à Anne-Elisabeth Lemoine.

Pour mémoire, les salariés d’iTélé demandent le départ de Jean-Marc Morandini actuellement mis en examen pour “corruption de mineur” et de “corruption de mineur aggravée” mais ils réclament également une charte éthique pour garantir leur indépendance vis-à-vis de leur principal actionnaire, Vincent Bolloré.