« Je pense que ces outils-là sont malsains… », Florent Pagny dans une croisade contre les réseaux sociaux !

Partager sa vie sur les réseaux sociaux n’est presque jamais une option pour Florent Pagny.

Florent Pagny
Source : Notre Temps

Il est clair qu’il veut rester un mystère. Le chanteur insiste sur le fait que les réseaux sociaux n’ont jamais fait partie intégrante de sa profession.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florent Pagny (@pagny_officiel)

Les réseaux sociaux : un piège pour la société

L’émergence des réseaux sociaux et leur place dans l’espace médiatique ont été une arme à double tranchant pour les célébrités. Florent Pagny, qui vient d’avoir 60 ans, avoue dans une interview au magazine Notre Temps qu’il n’est pas un fan des nouvelles technologies.

« J’ai commencé à m’intéresser à Instagram, mais j’ai très vite mesuré l’intrusion, l’addiction aussi, tout ce que je n’aime pas. Je pense que ces outils-là sont malsains et d’autant plus pour les artistes ».

Le coach de The Voice All Stars, estime que les chanteurs doivent « rester un peu inaccessibles » pour durer. « Le voyeurisme, l’obsession du nombre de followers, c’est assez pathétique. Et puis cela ne fait pas vendre de disques ni des places de concert », dit-il avec assurance, laissant l’utilisation des pages et comptes officiels à son entourage professionnel.

« J’ai la chance de ne pas appartenir à cette époque. Mon public et moi, on s’est connu avant tout ce cirque » dit  l’interprète de L’instinct avec satisfaction. Selon lui, Twitter, Instagram et Facebook n’auraient pas fonctionné avec la « liberté de pensée » dont ils disposaient autrefois.

« Vu l’époque, heureusement que je me suis calmé. Avec les réseaux sociaux et les chaînes d’info, un mot de travers et tu es mort. Aujourd’hui, la liberté de penser, tu la gardes pour toi, il n’est vraiment pas bon de l’exprimer », a-t-il conclu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Florent Pagny (@pagny_officiel)

Prospérer sans les réseaux sociaux

Les ventes de son dernier album témoignent du lien particulier qui unit Florent Pagny et le peuple français. « L’avenir » a atteint la première place du classement des ventes en septembre dernier et s’est maintenant écoulé à 78 000 exemplaires. Avec la tournée anniversaire du Zénith prévue jusqu’à l’été prochain, ce chiffre va encore augmenter.

L’artiste a toujours été connu pour sa franchise, mais au fil des ans, il a appris à tempérer son attitude. « Avec le temps, je suis un poil moins rebelle, mais j’ai de beaux restes ! À mon âge, tu te dis qu’une petite phrase bien placée percute mieux qu’une grande envolée pétaradante. Vu l’époque, heureusement que je me suis calmé » souligne Florent Pagny, qui est consterné par la culture de l’annulation qui sévit toujours au tribunal populaire.

Florent Pagny n’est pas le seul à penser que l’époque actuelle porte atteinte à la liberté d’expression. Benjamin Bioley, qui a habituellement un franc-parler, a décidé de rester sobre en annonçant l’annulation de son prochain concert.

« Une fois encore, personne n’a été concerté. Si je disais ce que je pense des dernières trouvailles du gouvernement, les sites relous feraient du buzz alors je me contente de ce petit message», explique-t-il à ses fans sur Instagram, ne voulant pas mettre de l’huile sur le feu avec une déclaration enflammée.


Natalie Labrie

Rédactrice web depuis quelques années, j'ai commencé en autodidacte. Je ferais de mon mieux pour vous apporter les meilleures infos chaque jour, car le journalisme est une passion.