Jean-Jacques Goldman Très mal, vivrait un véritable enfer, on vous dit tout !

Jean-Jacques Goldman Très mal, vivrait un véritable enfer, on vous dit tout !

  • Valerie Hommez
  • 30, septembre 2020 à 10h43

Bien que devenu très rare dans les médias, Jean-Jacques Goldman a refait la une de l’actualité ces derniers jours. Notamment grâce à Paris Match, qui avait choisi de mettre l’artiste à l’honneur cette semaine. L’équipe de rédaction de l’hebdomadaire consacre en effet six pages, à celui qui réside aujourd’hui au Royaume-Uni. Dans ce long article au sujet du célèbre artiste, les journalistes retracent son parcours et reviennent sur les grosses difficultés que connaît actuellement le chanteur. Il serait effectivement embourbé dans une situation inextricable.

Sa situation d’expatrié cause apparemment beaucoup de problèmes à Jean-Jacques Goldman. Son ami Michael Jones a avoué récemment que l’interprète de Envole-moi, est très régulièrement présent au Consulat général de France à Londres. En effet, il s’apprêterait à vivre un enfer administratif comme beaucoup de Français en Angleterre, à cause du Brexit. La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne va en effet avoir beaucoup de conséquences. Car pour continuer à vivre dans la capitale britannique, Jean-Jacques Goldman devra obtenir le ” settled status “. C’est-à-dire un statut qui permet aux résidents expatriés de maintenir leurs droits sur le sol britannique. C’est malheureusement une dérogation qui ne sera pas facile à obtenir. Car il existe une grande complexité administrative et des règles très strictes. C’est donc un long parcours juridique que le papa de trois enfants devrait vivre dans les prochaines semaines.

Le chanteur avait confié ne pas vouloir quitter le Royaume-Uni avant la fin les études de ces filles, mais ce nouveau casse-tête administratif le fera peut-être changer de décision.

Jean-Jacques Goldman s’est expatrié en Angleterre. Il revient néanmoins très régulièrement en France. Et plus particulièrement à Marseille, une ville dans laquelle il possède toujours une maison. Toute la petite famille se retrouve chaque année dans le sud de la France pour les vacances scolaires. Jean-Jacques Goldman n’a en effet jamais complètement coupé les ponts avec la France. Sa société, qui gère ses droits, est établie dans l’Hexagone. Cette entreprise a pour but notamment, de récolter les droits de la SACEM qui lui sont versés chaque année. Ses droits d’auteur lui rapporteraient chaque année un peu plus de 2 millions d’euros. Il s’agit ici seulement d’une estimation tant l’obtention de chiffres exacts reste difficile. Cela signifie que Jean-Jacques Goldman continue, depuis son départ, de payer ses impôts en France. Il avait donc fait un choix très important à l’époque en choisissant de rester un véritable citoyen français.

Cette sortie de l’Angleterre de l’Union européenne, deviendra peut-être pour l’artiste un véritable dilemme. Il est pourtant vrai que Jean-Jacques Goldman se sent parfaitement bien en Angleterre. Très loin du monde du show-business, il dédie ses journées à des activités sportives et surtout s’occupe de ses trois filles. Son plus grand plaisir après des séances de jogging, c’est tout simplement d’aller rechercher ses enfants à l’école. Il est d’ailleurs très connu dans cet établissement scolaire dans lequel il s’implique dans l’activité quotidienne. Il serait d’ailleurs très souvent présent aux réunions des parents et intervient dans la vie sociale de l’établissement. Jean-Jacques Goldman avait un but bien précis lorsqu’il a quitté la France. Il s’agissait d’offrir à ses trois filles, Maya 15 ans, Kimi 14 ans et Rose agée de 12 ans, une scolarité et une vie différente dans la capitale britannique. C’était également une manière pour elles d’apprendre une autre langue et une autre culture. Jean-Jacques Goldman souhaitait donc revenir en France, une fois que ses trois filles avaient terminé leur scolarité.

Depuis son arrivée sur le sol britannique, Jean-Jacques Goldman est extrêmement discret. Et même du côté de la chanson, c’est le véritable calme plat. Son dernier album remonte à 2001 alors que malgré les années, il continue d’avoir un grand nombre de fans. Beaucoup de ses admirateurs espèrent qu’un jour, il reviendra au-devant de la scène avec de nouvelles chansons. Il s’agit malheureusement seulement d’un espoir, car plus les années passent et moins ce projet devient probable.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

La classe !!

Una publicación compartida de Jean Jacques Goldman (@jeanjacquesgoldman_fan) el

Jean-Jacques Goldman voulait, en effet, s’écarter du monde de spectacle, comme lors de son abandon des Restos du cœur. Pourtant très proche de l’œuvre caritative, le chanteur-compositeur s’est complètement retiré de ce grand show annuel. Comme il l’avouait récemment, il avait souhaité laisser la place à une nouvelle génération. C’est pourtant à lui que l’on doit la célèbre chanson des Restos du cœur, écrite maintenant il y a plus de 30 ans. Car quand Coluche a voulu monter ce projet, il souhaitait avoir un titre qui permette de l’illustrer en musique. L’humoriste avait alors demandé à son entourage à qui il pouvait s’adresser. Coluche avait spécifié qu’il voulait le meilleur. Il s’était donc tourné vers Jean-Jacques Goldman. Le compositeur et parolier avait accepté tout de suite la proposition. C’est dire à quel point, l’artiste était impliqué lui aussi dans le projet.

Mais aujourd’hui, c’est une page qui semble définitivement se tourner pour lui. Malgré cet éloignement et la promesse faite à ses filles, le retour de Jean-Jacques Goldman en France pourrait se faire plus tôt que prévu. Il s’agit donc d’un choix difficile à faire pour celui qui est parti avec toute sa famille depuis 2016. Le chanteur de 68 ans semble véritablement couler des jours heureux dans une banlieue résidentielle à l’ouest de Londres. Et très loin des médias et des paillettes, Jean-Jacques Goldman mène une vie très simple. Il a d’ailleurs été régulièrement aperçu dans le métro ou faisant ses courses au supermarché. Et cet anonymat semble parfaitement lui convenir.

Après avoir quitté la scène il y a 17 ans et 4 ans d’exil, ses admirateurs et fans rêvent donc de le voir revenir un jour en France. Et surtout, de le retrouver sur scène avec ses plus grands titres et pourquoi pas de nouvelles chansons. Le Brexit aura donc peut-être une conséquence positive pour la France : celle de faire revenir l’un de ses plus talentueux artistes au pays. En attendant, la petite famille de Jean-Jacques Goldman continue de vivre une existence très discrète dans la ville de Londres. Une ville dans laquelle il a trouvé ses repères, mais surtout un endroit où il est totalement incognito.

L’espoir de le voir revenir en France ne paraît plus désormais impossible. Un retour aux sources qui devrait également réjouir les habitants de la région marseillaise, s’ils retrouvent la grande star comme voisin.